Cours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3544 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 2: la banque centrale et la politique monétaire européenne
Introduction : le long chemin vers la monnaie unique I – L’objectif de stabilité des prix : fondements et limites II – L’indépendance de la BCE et les institutions de la politique monétaire européenne III – La conduite de la politique monétaire dans la zone euro : objectifs, instruments, fonction prudentielle IV- Quelquesenseignements de la crise actuelle

1

prérequis
 Les principes de la politique monétaire

 Les instruments de la politique monétaire
 Les objectifs opérationnels  Les objectifs intermédiaires

 Les objectifs finals
 Les canaux de transmission

2

Les transformation du SMI (1/2)
 Les fonctions principales du SMI
1. Assurer l’échange et la circulation des monnaies Convertibilité des monnaies nationales  Le régime de change 2. Permettre l’ajustement des balances des

paiements
 

Automatique Dirigé

3. Assurer l’alimentation en liquidités internationales

 La manière dont le SMI remplit ces trois fonctions

a évolué sous l’effet de la libéralisation et de la globalisation

3

Les transformations du SMI (2/2) l’effondrement de Bretton Woods
Systèmede Bretton Woods (19441971) Liquidités dépendant de l’offre du pays à « devise clé » Création de liquidité internationale publique: les droits de tirage spéciaux Régime de change fixes Contrôle des changes
Source: plihon, p79

Système post-Bretton Woods

Alimentation en liquidités internationales Offre privée de liquidités parfaitement élastique: euro-devises Création d’un marché mondial desliquidités: globalisation Changes flottants Libéralisation financière Recours à l’endettement international L’ajustement passe davantage par les marchés: flexibilité des changes, entrées de capitaux Autonomie et instabilité des capitaux

Echange et circulation des monnaies nationales

Ajustement des balances de paiements Contraintes d’équilibre de la balance courante Politique d’ajustement parle change et le contrôle de la demande interne Faiblesse et stabilité des capitaux

4

Les troubles monétaires en europe

5

Les SME et le chemin vers la création de la monnaie unique
Aucune perspective d’UEM dans le traité de Rome La stabilité internationale du SMI avec changes fixes suffit 02/1986: Traité de Maastricht 06/1997: Traité d’Amsterdam 02/1986: Acte Unique Libre circulationdes capitaux

1962: un mémorandum de la CE recommande la création d’une monnaie européenne 1970: Rapport Werner 04/1972: Serpent monétaire Européen 03/1979: Instauration du SME 06/1989: Rapport Delors Passage à la monnaie unique en 3 étapes •01/07/1990 •02/1992 •10/01/1994 12/1995: Conseil Européen de Madrid Nom de la future monnaie, scénario et dates 12/1998: Conseil Européen extraordinaire deBruxelles

6

Vers la création de la monnaie unique (suite)
02/1986: Traité de Maastricht 06/1997: Traité d’Amsterdam 02/1986: Acte Unique Libre circulation des capitaux

Juin 1998: BCE ET SEBC

1 janvier 1999: entrée en vigueur de la 3ème étape de l’UEM. 1er janvier 2001: entrée de la Grèce dans l’UEM 1er janvier 2002: mise en circulation des pièces et billets en euro 28 février 2002:fin de la double circulation

01/01/2011: l’Estonie adopte l’euro

1er juillet 2002: date ultime pour disparition des monnaies nationales 1er janvier 2007: entrée de la Slovénie dans l’UEM 01/01/2008 : Chypre et Malte adoptent l’Euro 01/01/2009: la Slovaquie adopte l’euro

7

Le serpent monétaire européen
cours tunnel 2,25% serpent $

tunnel

temps

8

L’échec du serpentmonétaire
 
1.

En 1976, le serpent se réduit à une simple zone mark (DM, florin, franc belge, couronne danoise) Raisons de l’échec:
Variation du dollar qui est le point d’ancrage du système. « indifférence bienveillante » des américains vis-à-vis du cours de leur monnaie. Ce sont les BC étrangères qui défendent la parité du $. Elles finissent par refuser ce soutien inconditionnel Asymétrie du...
tracking img