Cours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3421 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE DE ROUEN Département Techniques de Commercialisation

IUT de ROUEN








Exportation de vin en République Tchèque

Participation au salon : Vino & Destilaty , Wine & Spirits











SOMMAIRE




I. Analyse externe du marché du vin en République Tchèque

A. Contextegéopolitique

B. Contexte économique

C. Contexte socioculturel et démographique

D. Contexte légal

E. Appréciation des risques

II. Salon

A. Activités

B. Renseignements

C. Accès

D. Organisateurs

E. Données concernant le salon 2007

F. Coût du stand d’exposition

G. Avion

1. Aller

2. Retour

H. Hébergement

J. Coût total de laparticipation au salon

III. Le diagnostic export

IV. Simulation du projet








Analyse externe du marché du vin en République Tchèque




1 Contexte géopolitique



Une situation géographique avantageuse :



Situé au cœur de l’Europe, et voisine de la Pologne, l’Allemagne, la Slovaquie et l’Autriche, la République Tchèque possède une situationoptimale. Celle-ci est constituée de la Bohême à l’ouest et de la Moravie-Silésie à l’est et de 14 régions administratives. Prague, capitale du pays, se situe au centre de grands axes de transport Nord-Sud (Berlin/Vienne) et Est-Ouest (Munich et Nuremberg/Varsovie). La République tchèque s'étend sur une superficie de 78 860 km² (Eurostat 2000).



L’entrée dans l’Union Européenne :



LaRépublique Tchèque fait partie de l’UE depuis Mai 2004 et bénéficie donc du libre échange avec les pays membres de l’UE. Pour les producteurs français, cela signifie l’élimination des barrières tarifaires et non tarifaires à l’entrée en République tchèque, ce qui leur permet de conforter leur position vis à vis des producteurs tchèques et des exportateurs hors UE.



Au niveau desrelations avec ses voisins, la République Tchèque entretient beaucoup d’échanges avec l’Allemagne et l’Autriche est un grand exportateur de vin dans ce pays. La frontière avec la Pologne permet une expansion dans le pays de l’Europe de l’est dans le futur.














2 Contexte économique



Une économie ouverte sur le monde :



L’économie de la République Tchèqueest ouverte sur le monde et offre des possibilités de partenariats attractives. Celle-ci est 32ème au rang mondial pour la liberté économique (la France est 54ème).



Le PIB de la République Tchèque était de 119,1 Milliards d’euros en 2006, son économie est plus avancée que les autres pays d’Europe centrale et sa croissance économique supérieur au rythme européen.
Lesinvestissements étrangers sont modestes mais en augmentation. La monnaie en circulation est la Couronne Tchèque (CZK).


Les prix et les salaires sont relativement faibles. En effet, le salaire minimum représente environ 210 euros par mois, alors que le salaire nominal moyen était de 600 euros par mois (en 2006). Il faut savoir que l’on observe de nombreuses disparités selon les régions, et que lesprix et les revenus sont en général 25% supérieur à la moyenne nationale à Prague. Ces dernières années, les salaires ont augmenté de 7% par an, mais le pouvoir d’achat reste toutefois égal à 60% de la moyenne européenne. Il faut néanmoins noter une progression régulière du pouvoir d’achat et une forte croissance des revenus des salariés depuis 10 ans : jamais le taux de croissance n’est passé endessous des 6%.



Le tourisme, une source de revenus importante pour le pays :



Le poids du tourisme dans l’économie tchèque est relativement élevé et représentait 3,7% du PIB en 2006. L’année 2006 a compté 108,9 millions de visiteurs étrangers, dont 6,1 millions de touristes.

Les touristes sont très majoritairement européens, et se concentrent sur un nombre restreint...
tracking img