Cours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1127 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMENTAIRE

Les contemplations , œuvre écrite par Victor Hugo ,qui à pour projet une écriture autobiographique sous forme poétique .
Victor Hugo , après la mort de sa fille est resté pendant une dizaine d’années sans écrire , pendant ce temps il a fait une méditation . D’ailleurs dans le titre les contemplations on constate la dimension métaphysique, puisque hétimologiquement contemplationsvient du latin « contemplarer » qui est un verbe spécifiquement religieux .
C’est pour cela que dans ce recueil on y trouve trois composants , La réflexion , la présence ou non de dieu ainsi que le retour en arrière sur lui meme et la pure expression de sa douleur .
Le poème 6 du livre quatrième est un poème qui est établit sur les souvenirs qu’il a de sa fille et de lui .C’est un poèmeprofond et passionné , Ce poème nous montre l’amour qu’il portait à sa fille . nous allons d’ailleur l’étudier à travers plusieurs axes ,dans un premier temps nous allons étudier l’expression de l’amour , dans un deuxième temps la figure de l’enfant et pour finir nous verrons l’expression du chagrin .

Dans ce poème , nous pouvons constater que le seul amour dont parle l’auteur et celui qu’il porteà l’enfant . l’enfant lui apporte tout l’amour dont il a besoin ce qui rend sa vie si parfaite , on le voit par l’utilisation d’une gradation « elle faisait mon sort prospère , mon travail léger , mon ciel bleu . » L’amour de l’auteur est tellement fort pour cet enfant qu’il en devient aveugle, il ne voit plus les défauts de l’enfant, il ne voit que les qualités. Il en vient même à s’inventercertaines de ces qualités .
De plus , l’on peut voir que l’enfant le suit partout, « Comme nous allions dans la plaine ! Comme nous courrions dans les bois ! » c’est une anaphore qui sert d’insistance dans le fait que l’enfant est toujours avec lui, l’anaphore sert aussi ici à donner un rythme au texte . on comprend à travers ce poème que l’enfant est donc indispensable pour lui
.Dans ce poèmel’expression de l’amour est en faite exprimer par l’enfant ou plutôt par « la figure de l’enfant ». il exprime son amour en valorisant l’enfant . Quand il dit «  et mon front s’éclairait dans l’ombre à la lumière de ses yeux. » On peut tourner cette phrase dans le sens que l’enfant est son rayon de soleil, sans l’enfant une vie est difficilement imaginable, voir inimaginable pour l’auteur.l’amour del’enfant est plu important que tout pour lui,  » lorsqu’elle me disait :Mon père, tout mon cœur s’écriait : Mon dieu » il suffisait qu’elle dise père pour qu’il dise Dieu, ce qui signifie que pour lui le fait d’avoir l’amour d‘une fille est aussi important que dieu en lui même , ou que être père est aussi important que d’être dieu .L’expression de l’amour pour l’enfant est donc bien présent dans cepoème .

Dans ce poème l’enfant est représenté par Victor Hugo comme un être parfait et indispensable.
L’enfant est donc ici idéalisé ,tout ce qui est rapporté a l’enfant dans le texte à une tournure parfaite. D’ailleurs il ne cache pas qu’à ses yeux l’enfant et plus présicement cet enfant est l’une des choses les plus importante , « c’était l’enfant de mon aurore , et mon étoile du matin ! » ,l’expression mon étoile du matin en dit beaucoup , il y a vraiment la volonté de dire que l’enfant et sa plus belle récompense et sa plus grande joie .
L’auteur valorise aussi beaucoup l’enfant « elle avait l’air d’une princesse » On remarque d’ailleurs qu’il la valorise tout au long du texte que ce soit par la comparaison ou par autre chose , «  elle donne comme on dérobe » cette comparaison serta nous montrer à quel point l’enfant est généreux , meme si ce n’est pas forcement vrai.
De plus on pourrait aussi croire que ceux qui lui plait chez l’enfant c’est que le besoin l’un de l’autre est réciproque , «  j’étais pour elle l’univers » L’enfant à besoin de lui , pour un enfant le père est souvent un modèle , un exemple . C’est peut être sa qui plait aussi à l’auteur chez...
tracking img