Cous de maths

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 50 (12358 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exercices pour la série STG

La publication d’une « banque d’exercices pouvant servir d’exemples pour la confection de sujets de baccalauréat pour la spécialité mathématique de la série STG » s’inscrit dans l’évolution des programmes de cette série et prend en compte la nouvelle définition de l’épreuve, applicable à partir de la session 2007 (note de service n◦ 2006-041 du 14-03-2006, parue auB.O. n◦ 12 du 23 mars 2006). Les nouveaux programmes, mis en place en première à la rentrée 2005 et en terminale à la rentrée 2006, sont caractérisés par une place importante accordée à information chiffrée et à l’information graphique. L’usage d’un tableur-grapheur est préconisé tout au long du programme. Il a semblé nécessaire de préparer les enseignants et les élèves à l’évolution des sujetsconsécutive à ces modifications. Le groupe des mathématiques de l’inspection générale de l’éducation nationale a donc demandé à des professeurs de toutes les académies, qui ont travaillé en étroite collaboration avec les IAIPR de mathématiques, de proposer des exemples. De leur travail sont issus les exercices proposés ici : que tous ceux qui ont collaboré à cette entreprise en soient remerciés ! Toutd’abord une remarque de bon sens : les exercices « classiques » figurant dans des annales constitueront naturellement des exemples pour la confection des sujets de baccalauréat. Ils n’apparaissent cependant qu’en nombre restreint dans la présente liste où nous avons souhaité présenter plutôt des exercices novateurs soit par la forme (utilisation du tableur-grapheur, questionnaire à choix multiple,valorisation du graphique, . . .), soit par le fond (en raison des nouveaux programmes). Les exercices ont été regroupés en – spécialité « 3 heures », comprenant les spécialités « mercatique » , « comptabilité et finance des entreprises » et « gestion des systèmes d’information » ; – spécialité « 2 heures », à savoir « communication et gestion des ressources humaines ». Les énoncés figurant dans cette« banque d’exercices » ont été élaborés avec soin. Néanmoins, ils n’ont pas suivi la procédure habituelle des sujets de baccalauréat (essais, validation en commission de choix de sujets, signature par un universitaire et par un inspecteur général sous la responsabilité d’un recteur) : ils n’ont donc pas toujours la forme des énoncés entrant dans la composition d’un sujet de baccalauréat. Nous avonsinclu dans la liste quelques exercices « étoilés » destinés à servir d’exemples dans un processus de formation (travail dirigé en classe, devoir à la maison). Ils ne correspondent pas aux objectifs fixés pour une évaluation au baccalauréat. Le groupe des mathématiques de l’inspection générale de l’éducation nationale

page 2

Exercices pour la série STG

Exercice n◦ 1 (toutes spécialités).Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Pour chaque question, quatre réponses sont proposées. Une seule des réponses proposées est correcte. On demande de cocher celle que vous pensez être correcte. Le prix d’un produit A augmente de 5,4 % la première année et augmente de 30 % la seconde année. 1. À l’issue de la première année, le prix du produit a été multiplié par : 0,9461,540 1,054 0,094 2. À l’issue des deux années, le prix a augmenté de : 16,2 % 37,02 % 24,6 % 35,4 % 3. Le taux d’évolution annuel moyen sur les deux années est de : 16,2 % 24,6 % 17,7 % 17,1 % 4. Si le produit avait augmenté de 5,4 % par an durant 6 ans, le taux d’évolution pour ces six années aurait été de : 32,4 % 37,1 % 38,3 % 35,4 %

Exercice n◦ 2 (toutes spécialités).
Un magasin dechaussures a fait 300 000 e de chiffre d’affaires pour l’année 2001. Ce chiffre d’affaires a évolué les années suivantes selon le tableau ci-dessous. La deuxième ligne donne le taux d’évolution par rapport à l’année précédente, la troisième ligne donne le chiffre d’affaires pour l’année. Année Taux d’évolution Chiffre d’affaires arrondi au millier d’euros (e) 2001 300 000 2002 + 25,0 % 375 000 2003 + 16,0 %...
tracking img