Couscoussiere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1211 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA COUSCOUSSIERE Créée en 1940, la Société Marocaine de Couscous (SMC) est une entreprise familiale, de la catégorie des PME. Fondée par M. Amor, la SMC fait aujourd'hui partie d'un groupe de sociétés qui opèrent dans le secteur des industries agro-alimentaires. La direction commerciale de l'entreprise a été confiée à M. Adel, cadre expérimenté et homme de confiance de M. Amor. (Le DirecteurGénéral du groupe). La SMC est spécialisée dans la fabrication de couscous industriel (ou rapide), commercialisé sous la marque ″La Couscoussière″. La Couscoussière est la marque la plus ancienne sur le marché du couscous rapide au Maroc. Sa technique de production est inspirée du procédé de fabrication traditionnel du couscous. Jusqu’en 2004, la société accaparait une part de marché assez appréciable(plus de 31% des ventes de couscous industriel en quantité). Mais à partir de 2005, les ventes de la SMC ont connu une baisse brutale et depuis, leur niveau ne s'est pas amélioré. Face à des difficultés financières et à des pertes cumulées, les responsables de la SMC ont envisagé la prise de certaines décisions. C'est ainsi qu'au cours de la réunion du conseil d'administration du mois de Mars 2006,M. Amor a déclaré : " Nous comptons remplacer l’ancienne chaîne de production devenue trop vieille. Notre objectif primordial en procédant à cet investissement, c'est l'amélioration de la qualité de notre produit afin de reprendre notre position sur le marché ". En effet, un problème semble à l'origine de la détérioration de l'image de marque du produit : il s'agit de l'instabilité de sa qualité.Le couscous, mal séché préalablement à son conditionnement (à cause du vieillissement des équipements en place), est sujet à des moisissures. C'est la raison pour laquelle certains distributeurs n'acceptent plus de commercialiser le produit « La Couscoussière». Au début du printemps 2007 et en dépit de l'amélioration de la qualité de son couscous, la situation commerciale de la SMC restealarmante. Convaincu de la nécessité de renforcement de l'effectif de la direction commerciale de la SMC, M. Amor vous engage. Vous avez la tâche d’assister M. Adel dans la conception de mesures en vue de redresser le niveau des ventes de l’entreprise. Après vous avoir accueilli, M. Adel se charge de vous décrire la situation actuelle de la direction commerciale de la SMC. Voici le dialogue que vous avezeu avec lui : M. Adel : M. Amor vous a à peu près résumé le problème qui se pose pour notre entreprise. Mais vous devez certainement avoir des précisions à me demander. Vous-même : Oui, en effet. Vous m’avez appris que l’entreprise a amélioré la qualité du produit. Mais avez-vous aussi songé à l’emballage ? M. Adel : Oui. Nous avons notamment changé la maquette figurant sur cet emballage : lanouvelle maquette est quasi identique de par les couleurs et même de par l’image qui y est imprimée à celle d’une marque concurrente qui se vend bien en ce moment (Annexe 1). V-M : Pourtant, le niveau des ventes ne s’est pas amélioré malgré l'amélioration de la qualité du produit. Cela serait-il dû à une insuffisance de la politique de communication de l’entreprise ? M-A : En fait, la SMC n’a pas faitde campagne publicitaire après avoir rétabli la qualité de son produit. V-M : Cela était pourtant nécessaire ! M-A : C’est par souci d’économie et aussi parce que M. Amor n’y croit pas fermement que nous avons dû y renoncer. D’ailleurs, notre budget de communication pour cet exercice s’élève seulement à 50.000 dirhams, ce qui ne permet pas de financer beaucoup d’actions… Il semblerait même quecertains consommateurs ignorent jusqu’à l’existence de notre marque, surtout dans les villes du nord.
1

V-M : Pourquoi le nord ? M-A : La force de vente de la SMC est composée de deux représentants. Ces derniers ont été engagés récemment pour couvrir les régions du centre et du sud car les dirigeants de l’entreprise pensent que les habitants de ces régions sont les plus gros consommateurs...
tracking img