Cout historique et juste valeur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1231 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cout historique et juste valeur : faut-il choisir ?
Sommaire
Introduction
Definition et caractéristiques du cout historique
Definition et caracteristiques de la juste valeur
Comparaison entre les deux methodes de comptabilité
Conclusion

Introduction
Les prix de marché donnent des signaux appropriés susceptibles d’aider la prise de décision des
investisseurs. Toutefois, en présenced’incitations faussées et de marchés illiquides, d’autres effets moins favorables introduisent une volatilité artificielle qui perturbe les décisions réelles. Dans un contexte de valorisation en valeur de marché, les variations des prix des actifs apparaissent immédiatement dans les bilans des intermédiaires financiers et provoquent des réactions de leur part. Les banques et les intermédiairesfinanciers ont toujours réagi aux évolutions de l’environnement économique, mais la valorisation en valeur de marché amplifie et développe de leur part des réactions synchrones, aggravant ainsi les répercussions sur les marchés de capitaux.
Pour les actifs s’échangeant sur les marchés liquides (comme les actions cotées), la comptabilisation
en juste valeur est préférable à la comptabilisation au coûthistorique en termes d’arbitrages
économiques.
Cependant pour les actifs et les engagements, à long terme et illiquides (comme les prêts bancaires et les engagements des sociétés d’assurance), cette dernière est préférable.
Apres avoir définie chacune des deux methodes de comptabilisation nous passerons en revue les effets et les avantages respectifs de chacune d’elle à travers unecomparaison.
Definition et caracteristiques du cout historique

L’évaluation au coût historique consiste à enregistrer les entrées de bien dans le patrimoine de l’entreprise à leur coût d’acquisition, coût historique, sans modification ultérieure même si la valeur réelle change ensuite , ce qui présente un caractère certain et vérifiable.

Si on fait une étude comparative des effets économiques durégime de mesure en juste valeur et ceux de la comptabilisation au coût historique. La principale différence peut être décrite comme suit : le régime au coût historique repose sur les prix de transaction passés, si bien que les valeurs comptables ne sont pas sensibles aux signaux de prix plus récents, d’où des décisions inefficientes. En effet, le régime de mesure ne reflète pas la valeur fondamentalela plus récente de l’actif. La comptabilisation en juste valeur évite cette distorsion en extrayant l’information véhiculée par les prix de marché actuels, mais, ce faisant, elle fausse également l’information. L’alternative réside donc entre une information obsolète ou une version faussée de l’information actuelle. On voudrait pouvoir disposer d’une image fidèle, non faussée, des fondamentauxactuels, mais cet idéal est inaccessible. Avec un régime au coût historique, les entreprise qui ont une vision de court terme préfèrent vendre des actifs dont la valeur s’est récemment appréciée, puisqu’étant comptabilisés au coût historique, ils sont sous-valorisés. Malgré une décote possible sur le marché secondaire, l’inertie des valeurs comptables incite ces entreprises à vendre. C’est pourquoi,si les valeurs s’apprécient, le régime du coût historique conduit à des ventes inefficientes. On pourrait remédier à cette inefficience en passant à un régime de valorisation en juste valeur, dans lequel les actifs sont comptabilisés à leur prix de transaction courant. Toutefois, cette solution ne serait qu’imparfaite. Lorsque les marchés ne sont qu’imparfaitement liquides, c’est-à-dire que lescessions ou les acquisitions influent sur la dynamique des prix à court terme, l’illiquidité du marché secondaire induit une autre source d’inefficience. Un mauvais résultat pour l’actif déprimera quelque peu la valeur fondamentale, mais un effet plus néfaste découlera des externalités négatives générées par les ventes réalisées par d’autres entreprises. Avec la comptabilisation en juste...
tracking img