Coutume

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3831 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Première partie : LES INSTITUTIONS DE LA GRECE

TITRE I : L’EPOQUE ARCHAIQUE

On rattache à cette civilisation la Crète et c’est un des fondements de la civilisation occidentale.
Période
Grèce péninsulaire c’est la Grèce proprement dite.
On va voir se succéder les achéens qui sont installés depuis le 2ème millénaire en Grèce péninsulaire puis il y a les doriens qui étaient installés aunord de la Grèce et vont prendre possession de la totalité de la Grèce.
Troyes va être supplanté par la civilisation crétoise.

Chapitre 1 : les civilisations crétoises et mycéniennes
On a eu affaire à des civilisations brillantes et qui ont été détruites sans doute par des invasions et des phénomènes naturels.

Section 1 : la civilisation crétoise
Essor dès l’an 2000 avant JC et la capitals’appelle Cnossos où règne une dynastie, celle des rois Minos.
On appelle cette civilisation la civilisation minoenne
Cette civilisation a connu des principautés féodales qui ont pour particularités le fait qu’il n’y a pas d’enceinte ce qui veut dire que la paix règne et mise à jour par l’archéologie et il est probable que cette paix est assurée par l’autorité du roi et il est possible que celasignifie que cette civilisation a préféré le commerce à la guerre et en fait cette civilisation est caractérisée par 2 éléments : d’une part c’est une civilisation urbaine et d’autre part civilisation où le pouvoir du roi est modéré

§.1 Civilisation urbaine
Cette civilisation est comme l’Egypte et la Mésopotamie, donc ce n’est pas étonnant que c’est une civilisation urbaine.
L’odyssée se réfère àla terre de Crète aux 100 villes donc très urbaine.
Ce sont des principautés dont on pense qu’elles ne se faisaient pas la guerre comme le prouve l’absence d’enceinte.
A Reims, il n’y avait pas de murailles selon les vestiges romains
La « pax romana » règne au 2ème av JC puis la vie se fractionne en plusieurs bourgades et chaque bourgade est entourée de murailles donc une atmosphèred’insécurité commence au 3ème siècle et ne prendra fin qu’à la fin du Moyen-Âge.
Les villes sont reliées entre elles par des routes pour le commerce.
On a trouvé des poteries raffinées et un artisanat assez superbe.
C’est un commerce interne mais à coté il y a un commerce international avec la mer : c’est la thalassocratie crétoise et ce commerce maritime est favorisé par l’existence d’une monnaie, de poidset de mesures ce qui prouve le degré élevé de civilisation atteint. La place du Roi est spéciale : c’est un seigneur plus puissant que les autres et il possède un monopole et notamment celui de laine des moutons ce qui est mise en évidence par des tablettes d’argiles.
Le linéaire A et le linéaire B : ce qu’on a décrypté c’est le linéaire B qui est une sorte de grec archaïque mais la langue du An’est pas comprise mais il y a une écriture.
Dans cette civilisation urbaine le roi semble jouer un rôle important et avoir eu un pouvoir assez modéré.

§.2 le pouvoir modéré du roi
Tout ce qu’on sait c’est grâce aux légendes et à l’archéologie.
Pas de représentation du roi comme les égyptiens ou de temples pour honorer les dieux, il y a juste des lieux de culte assez modestes.
Légende duminotaure : Minos le roi aurait garder des relations avec son père Zeus sur le mont Ida et lui donnait les lois qu’il devait appliquer à la Crète et la légende dit que le roi devait se rendre à la grotte du Toros, le minotaure pour se soumettre à son jugement et il était dans un labyrinthe et si le roi sortait du labyrinthe il trouvait son autorité allongée de 9 ans.
Le roi n’est pas le dieu alorsqu’en Egypte le roi était un dieu
Des fouilles dans la ville de Mayar montre une ville qui aurait compris un palais, une vaste place rectangulaire qui n’était pas l’annexe du palais car assez éloigné du palais donc surement un lieu de réunion et à coté de cette place il y a un bâtiment à l’opposé du palais qui est clos et dans lequel il y a une banquette rectangulaire, où se réunissait un...
tracking img