Cr etreprise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5092 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

Introduction

* L’entreprise
* Description de notre « projet »

* I/ Etude de marché
a) Evolution de l’activité Parfumerie-Cosmétiques
b) Analyse de l’offre
c) Analyse de la demande
d) Analyse de l’environnement

* II/ Mise en place de la stratégie commerciale
a) Notre marketing d’entrée
b) Notre marketing de transformation
c) Notremarketing de fidélisation

* III/ Organisation financière

* IV/ Organisation juridique
a) Statut
b) Droit au bail
c) Bail commercial
d) Contrat de travail
e) SARL
f) Avis de constitution
g) Registre de commerce
h) Déclaration de création d’entreprise

* V/ Organisation administrative et comptable
La gestion au quotidien…

* VI/ ComptabilitéL’entreprise

Description de notre projet : « OLFACTORIUM »

C’est un « concept Bar » ou le parfum se déguste, se sirote comme un superbe vin d’âge.

C’est une parfumerie de niche, qui s’adresse à un public d’initiés, où l’on retrouve une ambiance intimiste basée sur la proximité avec le client, une atmosphère différente des parfumeries sélectives d’aujourd’hui (ex : Sephora, Nocibé…)« C’est un endroit où l’on peut découvrir des fragrances exceptionnelles, des senteurs inattendues. »

« Un lieu magique, envoûtant où tous vos sens sont en éveil. »

« Une parfumerie qui renouerait avec l’esprit avant-gardiste et l’élégance intemporelle des belles parfumeries d’autrefois. »

« Mais c’est aussi un atelier de confection de parfum, accès sur la découverte, l’initiation auxsenteurs ainsi que sur la création. »

Elle se nommera « OLFACTORIUM »

I/ Etude de marché

a) Evolution de l’activité Parfumerie- Cosmétiques

* Quelles sont les grandes tendances ?
* Un marché en évolution ?

Le secteur de la parfumerie et des cosmétiques connaît une expansion régulière depuis plusieurs années. Il est le 4ème secteur de l’économie française de parson solde (balance entre exportations et importations).

Il présente une assez faible sensibilité à la conjoncture grâce au souci de paraître jeune et aux habitudes d’hygiène plus rigoureuses partagées par un grand nombre de Français.

La consommation par habitant en produits de beauté et parfums est l'une des plus fortes au monde. En Francechaque habitant achète en moyenne pour 205,45€ de produits de parfums, hygiène et beauté par an. Cette consommation est la 4ème plus forte au monde, derrière les Etats-Unis, le Japon et le Brésil.
Chaque jour, les français achètent en moyenne 309000 produits de soins spécifiques et 157700 flacons de parfum.

Le commerce de détail traditionnel fait partie dusecteur de la distribution sélective, dont il est difficile de le dissocier.

Le marché se caractérise par la distribution de produits de haut de gamme et de marques, adoptée par les fabricants de prestige. Seuls les magasins agréés par les marques ont le droit de vendre leurs parfums et crèmes de beauté de luxe.

Il existe 3000 parfumeriessélectives qui emploient près de 25 000 salariés.
60% des points de vente appartiennent à des enseignes nationales ou internationales, des groupements, des franchises.
Il reste environ 800 parfumeries indépendantes, soit environ 25% du parc des parfumeries sélectives (source : Nouvelles Esthétiques et Insee).


Avec une croissancede 4,7% en valeur, le secteur de la beauté en parfumerie est répartit en 2 grandes familles :
1. Parfums : 1 800 millions d'euros
2. Soins : 652 millions d'euros (hors marques émergentes et exclusives)

* Code APE de la NAF

47.75Z commerce de détail de parfumerie et de produits de beauté en magasin...
tracking img