Crebillon, la nuit et le moment, dialogue « ah ! quel monstre ! »

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (339 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte n°4 : Crebillon, la nuit et le moment, dialogue « ah ! quel monstre ! »
I) L’originalité de ce dialogue dominé par un récit libertin
Clitandre a pour objectif de créer de la complicitéavec son auditrice, afin de favoriser un rapprochement intime.
a) Un récit libertin
Situation libertine un homme et une femme dans la chambre mais l’homme pas encore se rapprocher. Ligne 25 : « sij’avais l’honneur ». La proximité physique favorise la parole : intersection, exclamation. Première phase récit rétrospectif directement. Clitandre est un libertin :  « remercié »,  « galanterie », « politesse ».
Un vocabulaire ambigu mais qui renvoie à la sensualité. Voir ce récit depuis tendre au début. Effet de surprise calculée et préparer  « AH quel monstre ». Suspense pour accrocher sonauditrice.

b) L’art du conteur séducteur

Il se livre un récit d’une autre conquête. Que beaucoup de connecteurs « enfin », « cependant ». Arrêt voulu pour voir si son auditrice suite, jeu desnon-dits, le jeu de mots avec le point utilisation des mots inattendus : monstre, détestable.
Il renverse les rôles, il a même si la lyse à louer sa rivale, il se fait passer pour une victime.
Champlexical de la victime voir ni ligne 18 20 21.
Ils passent un libertin A un martyr.

Transition : mais ce récit piquant aura-t-il de tous les effets escomptés ?

II) Les pouvoirs de la parole :énonciation et réception

a) Réaction de la réception : effet produit.

Cidalise est attentive : « ah ! Quels compte ! Ce scrupule était … » , « quoi donc » , « quoi donc »
Eloge d’Amarinte.Elle rentre dans le jeu de Clitandre : « nous »

Transition : le fait de cette attention entraîne une complicité avec Clitandre.

b) La complicité intellectuelle aiguiser par l’usage de l’humouret de l’ironie
Ironie et humour : « monstre »
Mise en scène comique avec toutes les contradictions. Prétexte que le récit pour passer à une conversation sur les déserts libertins : « si vous...
tracking img