Credit documentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3891 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire
* Remerciements
* Dédicaces
* Abréviations
* Introduction

I. PREMIERE PARTIE : les fondements de base d’un Credoc
1/-Définition
2/-Types de Credoc
3 /-Les dates butoirs
4/- Modes de réalisation


II. DEUXIEME PARTIE : Payer une importation par Credoc

1 /- Préparer la demande d’ouverture
2/- lever les documents
3/- Cas d’amendement

III.TROISIEME PARTIE : Cas Pratique

* Conclusion
* Bibliographie
* annexes

Remerciements
Je ne saurais commencer ce rapport sans au préalable adresser mes sincères Remerciements à l’Eternel Dieu tout puissant.
A ce titre je remercie,

* La directrice de l’établissement de l’IFIAG (Institut de formation d’informatique appliquée et de gestion) pour son soutien et compréhensiondurant toute cette année au sein de l’établissement.
* L’ensemble du corps professoral de l’IFIAG, de leur disponibilité qu’ils n’ont cessé de ménager à notre endroit, dont j’en suis vivement reconnaissante dès lors que les conseils n’ont pas manqué pour mener à bien ce mémoire de fin d’étude.
* L’ensemble de mes condisciples, particulière Chivarol ESSIE ET Archimède KESSI qui m’ontsoutenu et aidé de près à qui j’adresse les vives gratitudes.
* Monsieur TAGGAE, mon encadrant, pour son suivi permanent de ce mémoire de fin d’étude , pour les remarques pertinentes qu’il m’a faites et pour les conseils méthodologiques qu’il m’a promulgués

Dédicaces

Je dédie ce projet,

A mon Père séraphin ESSIE & Ma Mère Francine Laure MAYELE, A la famille ESSIE, qui m’auronssoutenu moralement, spirituellement et financièrement tout au long de ma formation à l’institue de formation d’informatique appliquée et de gestion (IFIAG), on me donnant des pertinents conseils, des encouragements et leurs Amours, ainsi que tous les membres de ma famille sans exceptions.

Abréviations
Credoc : crédit documentaire
RUU : règles et Usances Uniforme

INTRODUCTION
Dans unenvironnement international marqué par la multiplication des échanges des biens et des services et leur libre circulation entre les pays, les entreprises exportatrices deviennent de plus en plus soucieuses de sécuriser leurs transactions commerciales avec leurs clients étrangers afin de garantir le paiement des créances et se prémunir contre des risques éventuels (Troubles économique ou politiquespar exemple).
L’un des instruments de paiement les plus utilisé dans le commerce international est le <<  crédit documentaire >> appelé couramment <<Credoc>>.
De plus en plus de fournisseurs exigent de leur client, lors de la négociation du contrat de vente ou de prestation des services, d’être payé par crédit documentaire.
En effet, cet instrument permet de concilierentre les besoins du vendeur et ceux de l’acheteur et permet également d’apporter une sécurité quant au paiement des créances. Tous ces détails feront l’objet de la démarche qu’il faut pour tenir un crédit documentaire à l’import ?
I. PREMIERE PARTIE : Les fondements de base d’un Credoc
1 /- Définition
Le crédit documentaire est l’opération par laquelle une banque (la banque Emettrice )s’engage pour le compte de client importateur (Donneur d’ordre) à payer un montant défini, via une banque intermédiaire (Banque notificatrice ) qui est généralement la banque du vendeur , au fournisseur exportateur (bénéficiaire) d’une marchandise ou d’un service , contre la remise, dans un délai déterminé, des documents conformes prévus dans l’ouverture du crédit documentaire et qui prouvent queles marchandises ont été expédiées ou que les prestations ou services ont été effectués.
L’objet de ces documents est de rendre vraisemblable l’exécution correcte des obligations de l’exportateur. Ces documents seront ensuite transmis par la banque à l’acheteur contre remboursement, pour que ce dernier puisse prendre possession de la marchandise.
Ainsi, l’acheteur ne transmet aucuns...
tracking img