Credit d'invess

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6944 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 2 : Crédit d’investissement

La croissance et le développement de toute entreprise dépendent de l’existence d’un flux régulier d’idées d’investissement, de réalisation de projet et de leurs exploitations, ainsi que la disponibilité des moyens de leurs financements qui permettront la concrétisation des différentes volontés.

Tout projetd’investissement nécessite une ressource financière qui lui sera procurée par une institution financière ou autre ; qui prend généralement la forme de crédit, afin d’accroitre la production, soit par une création d’activités ou expansion ou encore une diversification mais aussi une rationalisation par modernisation ou la modification.

Avant de s’engager dans l’étude de cette relation existanteentre ces deux variables déterminantes de la croissance ; nous essayerons dans ce chapitre de donner quelques généralités sur ces deux concepts qui sont l’investissement, le crédit d’investissement, et leurs aspects.

1. GENERALITES SUR L’INVESTISSEMENT

Avant de commencer cette étude, nous allons présenter d’abord quelques notions de base sur les investissements, ce qui va nous permettrede mieux cerner la suite de notre travail.

1.1. DEFINTIONS DE L’INVESTISSEMENT 

Sur la base des travaux théoriques existants et consacrés à l’investissement, nous remarquons l’existence de difficultés à récapituler une définition précise et unique à l’investissement.

Nous avons cette première définition : « l’investissement est une opération économique consistant pour uneentreprise à acquérir des biens de production ou à effectuer certaines dépenses ayant pour but de développer le potentiel de l’entreprise pour l’avenir. »[1]

Selon MASS l’acte d’investissement « constitue l’échange d’une satisfaction immédiate et certaine à laquelle on renonce une espérance qu’acquière et dont le bien investi est support. » [2]

Et plusieurs autres ont donné desdéfinitions de l’investissement ; qui comportent un certain nombre de nuances qu’il est utile d’essayer d’élucider.

Pour LAMBERT ; l’investissement représente « l’achat ou la constitution de biens instrumentaux et intermédiaires »[3]

PRADEL a définit l’investissement en tant «  qu’opération due généralement a l’intervention d’un agent qui a pour objectif de créer un capital ; c’est-à-dire ; unbien durable procurant des satisfactions différées »[4] 

Selon le professeur GUITTON ; « l’investissement ; c’est l’accroissement des outillages ; des énergies disponibles. »[5]

On remarque que dans certaines définitions l’investissement ; c’est l’engagement des ressources financières immédiates pour un dégagement de revenus futurs qui permettent la reconstitution des ressources engagées ;et pour d’autres définitions ; investir c’est sacrifier une consommation présente pour une meilleure consommation future.

Il y’a aussi d’autres définitions d’investissement ; car pour certains « l’investissement est toute décision de renouveler des moyens existants devenus inutilisable, ou d’assurer la maintenance des moyens actuels. »[6] Et pour d’autres, «  l’investissement est toutedécision de perfectionner les moyens actuels pour les rendre plus performants. »[7]

Et pour d’autres encore, «  l’investissement c’est d’acquérir des moyens nouveaux. »

D’après ces définitions, on remarque que les décisions de renouvellement permettent seulement à l’entreprise de rester sur sa trajectoire, alors que les décisions d’acquisition de moyens nouveaux ou d’amélioration desmoyens actuels doivent lui permettre de faire plus et mieux.

En réalité l’entreprise investie pour élargir des capacités de production ou diminuer ses couts. Elle investie quand ses profits sont suffisants et que les taux d’intérêts sont suffisamment faibles. Elle peut investir de manière productive ou improductive.

D’après ces définitions, il y’a une certaine difficulté à...
tracking img