Crime

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4862 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

De même que le XIXe siècle est celui de la révolution industrielle, le XXe siècle et a fortiori le XXIe sont devenus ceux de la révolution numérique : aujourd'hui, les nouvelles technologies de l'information et de la communication c'est-à-dire les NTIC organisent nos vies et façonnent nos comportements et relations. En effet ces technologies avec pour pièce maîtresse Internetvont gérer tous les aspects des sociétés humaines, que ce soit professionnellement familialement ou individuellement, tous les acteurs sociaux sont concernés par leur mise en oeuvre : les banques, l'industrie, le commerce, les médias... Depuis 2007, l'économie de ces NTIC représente même plus du quart de la croissance mondiale en ayant pour chiffre d'affaires 3000 milliards d'euros dans le monde.Parmi toutes ces nouvelles technologies qui se sont constituées grâces au développement des réseaux numériques, c'est incontestablement Internet qui en constitue le point d'orgue : près de quarante ans après l'initiation du projet de réseau expérimental Arpanet, conçu à partir de 1969 à l'université de Californie, qui était voulu par Washington comme un système permettant de garantir descommunications en cas de catastrophe naturelle ou de guerre à travers un réseau informatique reliant une vingtaine de centres militaires et industriels, Internet s'est répandu dans toute la société civile et économique et comptent presque aujourd'hui un milliard et demi de connectés.
Depuis 2000, leur nombre a été multiplié en moyenne par 500 % à travers le monde, respectivement par 1200 % auMoyen-Orient par 1030 % en Afrique par 700 % en Amérique latine et finalement par 300 % sur le Vieux continent. Quant à L. l'Asie compte déjà près de 40 % de tous les internautes du monde la population chinoise étant la plus connectée juste devant celle des États-Unis. Quant à la France, elle possède une population de près 35 millions d'usagers de l'Internet.
Cet engouement pour les technologies numériquescrée un nouveau paradigme dans les rapports sociaux et dans le rapport économique, ce paradigme touche aussi à la réglementation nécessaire dans ces nouveaux domaines. Le droit doit se plier aux nouvelles exigences que lui impose le développement de ces NTIC à un niveau national, mais encore plus à un niveau international.

Cette mondialisation numérique a donc fait basculer le monde dans unenouvelle ère, et comme avec toute évolution au côté positif répond toujours un pendant négatif : bien qu'Internet soit avant tout le meilleur, le plus puissant, le plus moderne de tous les outils d'échange de connaissances et de savoir, il a créé dans son sillon une nouvelle vulnérabilité de la société. De par leur ouverture à travers le monde, les réseaux numériques vont permettre l'émergenced'une nouvelle criminalité. En effet par l'échange et la diffusion d'informations d'une façon très libéralisée,
de nouvelles formes de délits et de crimes se sont développés au sein de ces réseaux numériques qu'ils vont se caractériser par le fait d'être « immatérielles ». On parlera de « Cybercriminalité ».

Ce concept de cybercriminalité, inhérent au développement de tout réseau informatique etplus précisément numérique, est de plus en plus considéré comme le nouveau vecteur criminel du XXIe siècle, voire pour certains comme le nouveau vecteur de la « cyberguerre ». Pour comprendre la réelle portée de cette nouvelle forme de criminalité, il va nous être nécessaire dans un premier temps de définir précisément ce qui est la cybercriminalité. Nous allons donc étudier ses acteurs, leursarmes et la nature de leurs actions.
Dans un second temps, pour milieu comprendre l'impact économique et social de ces « attaques » sur nos sociétés modernes massivement connectées, nous allons nous concentrer sur les différentes victimes de ces menaces informatiques et donc sur les conséquences de ces dernières sur celles-ci.

Première partie : la cybercriminalité ?

1. Définition de la...
tracking img