Criminologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2278 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CRIMINOLOGIE

Peut-on définir le crime? La définition n'est pas évidente. Par contre le terme de délinquant peut être défini comme celui qui commet des infractions. L'étymologie renvoie a la procédure qui vient du latin « crimen » qui signifie grief/ accusation. « Crimen » qui lui vient de « scenere » (passer au crible). Le crime évoque l'idée d'enquête, d'instruction, de charge, de procèspénal mais aussi a l'idée de jugement, de condamnation. Le crime peut être défini comme l'acte sanctionne par une peine. Le crime implique une incrimination, un comportement. Le code pénal est un texte qui décrit les comportements que la loi condamne. Ces incriminations ne sont pas stables, elles évoluent avec l'époque, les critères sociaux,...
Le crime science juridique est une science relative.§1 : La relativité du phénomène criminel

Elle touche la norme pénale

A. La relativité normative
1. Relativité dans l'espace

On constate encore aujourd'hui en dépit d'une certaine tendance a l'uniformisation du droit pénal, qu'en franchissant les frontières le droit pénal positif change. Certains comportements ne sont pas incrimines de la même façon dans tous les pays. Ex: limitation devitesse, avortement, sexualité. Le catalogue n'est pas le même selon les pays, il n'y a pas de crime en soi.

2. Relativité dans le temps

Évolue dans un même pays, dans un même système juridique, il peut y avoir du changement. Certains comportement autrefois reprîmes ne le sont plus aujourd'hui ex: les délits religieux comme la sorcellerie, l'errements, autrefois le suicide étaitsanctionne de la peine de mort. L'avortement a longtemps était un délit, disparu en 1975. L'adultère a longtemps était considère comme un délit pénaL. Inversement de nouveau comportement sont aujourd’hui incrimine. Par exemple la limitation de vitesse, l'omission de porter secours à une personne en danger, la discrimination, le harcèlement. En 1994 la mise en danger est une délit puni de 1 and'emprisonnement. La mise en danger de sa propre personne est également sanctionne (ceinture de sécurité). Il y a une très grande variabilité dans l'espace et dans le temps du phénomène criminel. Relativité toujours pressente quand on cherche à capte ce phénomène d'un point de vue sociologique

B. Relativité sociologique

Point de vue de sociologue : quelque soit la relativité du phénomène criminel, tousles crimes ont au moins a point commun, ils sont considères comme socialement intolérable. Trait commun a tous les crimes. Le crime provoque un trouble collectif tel qu'il entraîne une réaction du corps social. Le crime qui serait insaisissable en lui-même se manifeste par les remous qu'il fait apparaître. C'est cette relation que l'on va étudier. L'approche indirecte aux phénomènes criminelspour le corps social. Cette donnée sociologique cache une nouvelle donnée variable et relative : variabilité axiologique

1. variabilité axiologique

Pour les sociologues la réaction pénale face aux crimes est un réflexe de défense de l'organisation sociale contre les actes qui le perturbe. Pour mieux connaître, saisir le phénomène criminel, il faut s'intéresser au trouble social qui le provoque.Les sociologues s'accordent aujourd'hui pour situer l'objet de ce trouble social dans la région qu'ils appellent valeurs sociologiques culturelles. Le crime est intolérable car il porte atteinte aux valeurs et aux normes de conduite adoptes par la majorités des membres. Concept axiologique : science des valeurs. Le crime intéresse l'axiologie. Le criminel est donc soit un inadapté social,personne incapable pour une raison quelconque d'assimile les valeurs de son groupe inadaptation passive on peut retrouver ça chez les récidivistes. Inadaptation active : le criminel est un non-conformiste. Il refuse les valeurs du groupe. Il oppose des contre valeurs. Pour qu'il y est réaction sociale il faut que ces valeurs soit essentielles. Ces valeurs collectives ne sont pas figes, elles peuvent...
tracking img