Crise de 2009 en russie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2684 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Crise de 2009 en Russie : Tenants et Aboutissants

€ $ £

Géopolitique

Introduction 

La Russie est une fédération qui regroupe 89 états et son territoire s’étend sur près de 9000 km de Kaliningrad à Vladivostok. 142 million d’habitants peuplent ce pays qui fut pendant 70 ans une économie d’état de type communiste (URSS), avant son effondrement en 1990. Latransition vers une économie de marché s’est réalisée de manière brutale et le pays a d’abord subit un déclin continu de l’activité suivi d’une grave crise financière en 1998 pour laquelle une aide internationale a été débloquée.
L’arrivée de Vladimir Poutine au pouvoir en 1999 et la dévaluation du Rouble permettent alors à la Russie de connaître une décennie de croissance. Fortement dépendante del’export de matières premières, c’est la hausse du prix de ces dernières qui a dopé l’économie jusqu’en 2008.
La crise de 2009 constitue un tournant majeur pour l’économie russe. Mais quels sont réellement les tenants et les aboutissants de cette crise ?
Nous analyserons en premier lieu la situation du pays avant la crise mondiale. Dans un second temps, nous reviendrons sur les impacts provoqués parla crise et sur les stratégies qui ont été mises en place pour l’endiguer. Enfin, au sein d’une troisième et dernière partie, nous découvrirons si la Russie est véritablement sortie de la crise en 2010 en analysant les perspectives d’avenir du pays.

I. La situation russe avant la crise de 2009

Alors que Boris Eltsine est remplacé par Vladimir Poutine à la présidence de la Fédérationde Russie en 1999, c’est une décennie de croissance qui attend le pays, aussi appelée les dix glorieuses. Entre 1999 et 2004 le Produit Intérieur Brut (PIB) ainsi que la production industrielle connaissent une croissance de 40%, l’investissement augmente de 70% et la consommation des ménages augmente de 50%.
En 10 ans, le PIB réel est quasiment doublé, et le PIB nominal multiplié par 7 ! Cesperformances sont supérieures à celles de tout autre pays et c’est une conjoncture particulièrement favorable sur les marchés pétroliers qui a joué un rôle central dans cette forte croissance.
Le sentiment de stabilité politique retrouvée lié à l’élection de V. Poutine, l’expansion de la production industrielle ainsi que les gains de productivité entre 1999 et 2000 ont permis d’asseoir laconfiance des acteurs locaux alors que le pays sortait d’une crise financière importante.
De plus, les finances publiques se sont fortement assainies sur la période grâce aux recettes budgétaires issues notamment de la rente pétrolière, mais aussi par le maintien d’une politique budgétaire « prudente » ainsi que la diminution de la dette extérieure (notamment par l’utilisation d’une partie des recettespétrolières excédentaires).
Les investissements directs étrangers (IDE), spécialement dans l’industrie automobile ont été également un facteur de croissance au début des années 2000.
Enfin, la hausse des revenus globaux des ménages ont pu alimenter une véritable explosion de la consommation des ménages à partir de la fin de l’année 1999.
La stimulation de la croissance est induite par leseffets positifs de la forte dépréciation de 50% du Rouble en 1998, qui permet en effet une croissance rapide, sans pour autant subir des taux d’investissement élevés, ainsi que la hausse régulière des volumes d’exportation et la flambée des cours du pétrole depuis 1999 qui permettent une amélioration des termes de l’échange.
La croissance est par la suite soutenue par une importante progression desexportations principalement de matières premières ainsi que par la demande interne qui reste forte.
En effet, selon la CIA, la Russie était en 2009 le plus grand exportateur de gaz naturel au monde, le deuxième de pétrole et le troisième d’acier et d’aluminium.
En 2007 la croissance atteint le même rythme qu’en 2000, et le PIB atteint son meilleur niveau en huit ans. Ces chiffres positifs...
tracking img