Crise de cuba et le discours de kennedy

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3435 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La « crise des fusées » à Cuba
Le discours de Kennedy

Arnaud Schriber
Gymnase de Nyon
2e Année

John Fitzgerald Kennedy :

John F Kennedy est né le 29 Mai 1917 à Brooklin, Massachusetts. Il est le 35e président des Etats Unis d’Amérique et est issu d’une riche famille d’Irlandais Catholiques installés aux Etats Unis. La Politique était très pratiqué dans la famille Kennedy, et ilssupportaient le parti démocrate. Le père « Joseph P. Kennedy » était Ambassadeur des Etats Unis au Royaume-Uni, le frère «  Robert F. Kennedy » était procureur général sous le mandat présidentiel de son frère dans un premier temps et ensuite sénateur de l’Etat de New York. D’autres membres de la famille étaient également politicien mais occupaient des positions moins importantes.
Diplôméd’Harvard, John f. Kennedy a fait sa thèse sur les politiques étrangères d’Angleterre dans les années 30. Il rejoint la marine en 1941 et fût médaillé pour sa bravoure.
Il fut élu au sénat en 1953, et avec le soutien de son frère fût élu Président des Etats Unis le 20 Janvier 1961. Son but principal : la paix dans le monde. Le premier Mars 1961 il met en place une institution nommée Corps dePaix, indépendante du gouvernement qui cherche justement à favoriser la paix dans le monde.
Il est assassiné le 22 Novembre 1963 à Dallas lors d’une visite pré-électorale. Il fut le plus jeune Président, et le seul de croyance catholiques que les Etats Unis ait connu pour l’instant.
John F. Kennedy a su se montrer comme un Président fort, solidaire et ferme. Contrairement à ce que pensait M.Khrouchtchev qui l’avait jugé « sympathique et raisonnable mais dépourvu d’expérience et de fermeté, donc susceptible d’être manœuvré à l’occasion d’une crise internationale ». Notamment lors de la crise des missiles à Cuba où il réussit à maintenir la paix alors que la majorité de son cabinet et de ses proches conseillers voulaient entrer en guerre. Il en résulte qu’il a très probablement évité uneguerre nucléaire mondiale.

Nikita Khrouchtchev :

Né le 17 Avril 1894 en Russie, Nikita Khrouchtchev était un des importants hommes d’Etat Soviétique. Issu d’une famille paysanne, Nikita Khrouchtchev n’a reçu que très peu d’éducation scolaire dans son enfance, et commença vraiment à étudier qu’à partir de l’âge de vingt, voire trente ans. Travaillant come ajusteur il était excusé de sesfonctions militaires lors de la première guerre mondiale. En revanche il participa à la révolution d’Octobre 1917 dont le but était de renverser le gouvernement provisoire et de donner le pouvoir aux bolchevicks. Il devient membre du parti communiste russe.
Faisant ses Etudes à l’Université de Moscou, il eut la chance de faire la connaissance de Nadejda Allilouïeva qui lui présenta son mari JosephStaline secrétaire générale du PCUS et il devient l’un de ses proches mais par la suite ne partagea pas forcément les mêmes avis pour autant. En 1934 il devient membre du comité central du parti communiste et en 1935 il est le premier secrétaire de la région de Moscou. En 1938 il est également élu premier secrétaire en Ukraine et dans le reste de l’URSS. Il est connu pour avoir commis des génocidesmonstrueux en Russie ainsi qu’en Pologne où il est accusé d’avoir envoyé plus d’un million de personnes au Goulag et en Ukraine où il est accusé d’avoir fait une centaine de milliers de victimes.
Après la mort de Staline en 1953 Khrouchtchev élimine tout ses rivaux, et se retrouve seul au pouvoir. Il est donc dirigeant du PCUS jusqu’à son éviction en Octobre 1964. Et peu après sa venue aupouvoir, lors du XXe congrès de PCUS, il porte un discours qui critique la période de Staline et qui la remet en cause. Mais malgré le fait que Khrouchtchev commença la déstalinisation et croyait en une coexistence pacifique, ceci ne l’a pas empêché de provoquer les Etats Unis en implantant des missiles nucléaires à Cuba capable d’atteindre la Floride. Mais, face aux menaces de Kennedy, il a dû...
tracking img