Crise de cuba

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2032 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

La crise de Cuba (aussi, appelée crise des missiles ou fusées nucléaires de Cuba, affaire des missiles) fusées de Cuba ou simplement la crise de Cuba est une série d’événements survenue du 16 octobre au 28 octobre 1962 et qui, ayant opposé les Etats-Unis et l’Union soviétique au sujet des missiles nucléaires soviétiques pointés sur le territoires des Etats-Unis depuis l’île deCuba, plaça le monde au bord de la guerre nucléaire. La crise de Cuba est une limite à la coexistence pacifique.

I- LES CAUSES

1- Les causes lointaines

Durant les années 1950, les États-Unis avaient une grande influence sur la politique de la République de Cuba, devenue indépendante vis-à-vis de l'Espagne en 1898 suite à la guerre hispano-américaine. En janvier 1959, le dictateurFulgencio Batista est renversé par une guérilla, menée par Che Guevara et Fidel Castro et soutenue par la majorité du peuple cubain. Fidel Castro, parvenu au pouvoir, entreprend une réforme agraire le 17 mai 1959, et en octobre 1960 nationalise les intérêts américains à Cuba.
Les représailles américaines, notamment à l'instigation et sous la pression de la United Fruit Co (entreprise bananièrequi compte parmi les entreprises nationalisées de l'île), commencent cinq mois plus tard :
• Le 21 octobre, un bimoteur contre-révolutionnaire mitraille La Havane, provoquant deux morts et une cinquantaine de blessés, tandis qu’un autre petit avion largue de la propagande subversive.
Ces représailles sont suivies, le 17 avril 1961, par un débarquement de 1 400 hommes soutenus par une forceaérienne, dans la baie des Cochons. Il s'agit, pour la plupart, d'exilés cubains anti-castristes entraînés par la CIA dans un camp au Guatemala, dans le cadre d'une opération financée par l'administration Eisenhower. Différentes villes sont bombardées, mais les forces castristes viennent à bout de cette invasion. Très peu de combattants furent tués. Les autres, définis par Fidel Castro comme desgusanos (« vermine »), sont faits prisonniers pour pouvoir échanger leur liberté contre des médicaments.
2- Les causes immédiates

En mai 1962, Krouchtchev déclenche l'Opération Anadyr : il envoie 50 000 soldats, 36 missiles nucléaires SS-4 et 2 SS-5 ainsi que 4 sous-marins à Cuba pour prévenir les Etats-Unis de la tentation d'envahir l'île.
Cette île, devenue alliée de l'Union soviétique etconsidérée par les Américains comme ennemie, est partiellement contrôlée par l'armée des États-Unis qui ont une base à Guantánamo. Toutefois, Cuba se trouve à moins de 200 km de la Floride, ce qui rend le territoire des États-Unis vulnérable à ces missiles, ceux-ci ne pouvant être détectés suffisamment à l'avance pour garantir la riposte immédiate exigée par la politique de dissuasion.
Le2 octobre 1962 débute l'opération Kama : quatre sous-marins d'attaque diesel-électrique de classe Foxtrot de la marine soviétique appareillent de la presqu'île de Kola, avec à leur bord des torpilles nucléaires (leur utilisation aurait pu déclencher une guerre nucléaire à l'initiative de l'URSS ; la nature nucléaire de ces torpilles ne fut révélée qu'en 2001). Les commandants Shumkov, Ketov, Savisky etDubivko avaient pour mission de rejoindre le convoi de cargos soviétiques qui faisait route vers Cuba, avec à leur bord les missiles nucléaires destinés à compléter le dispositif déjà en place sur l'île. Ils avaient pour mission de protéger le convoi, si besoin au prix du torpillage des navires qui tenteraient de s'interposer.
John McCone, directeur de la CIA, rend compte au Conseil de sécuriténationale que, compte tenu des mauvaises conditions météo, les prises de vues par les avions de reconnaissance Lockheed U-2 sont impossibles. Le 13 octobre, les sous-marins soviétiques franchissent la « barrière Açores – Terre-Neuve », après avoir essuyé, le 9 octobre, une tempête qui à causé avaries à bord.
Le 14 octobre, le commandant Rudolf Anderson Jr., à bord de son U-2 (un avion de...
tracking img