Crise de cuba

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1697 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
HISTOIRE
Question de synthèse

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les craintes pesant sur une paix globale se vérifient rapidement. Le monde victorieux de la barbarie nazie se retrouve confronté à une division irrémédiable entre les deux principaux alliés d’hier, Etats Unis et URSS, qui devait durer près d’undemi-siècle. Cette division se traduit par un conflit d’un genre encore inconnu, la "guerre froide", qui oppose les deux blocs au sein d’une série de crises affectant une bonne partie de la planète. La crise, certainement la plus grave, est la "crise de Cuba". On peut donc se demander comment s’expriment les relations entre les Etats Unis et l’URSS pendant la guerre froide et en quoi la crise de Cubaest révélatrice de celles-ci. On pourra donc voir dans un premier temps, quel est le comportement de chacun des deux protagonistes, qu’on appellera les deux Grands, au lendemain de la Seconde guerre mondiale. On pourra étudiera, dans un second temps, le déroulement de la crise de Cuba. Enfin, dans un troisième temps, on essaiera d’analyser les relations des deux Grands pendant cette crise.
Cesdeux protagonistes, appelés les deux Grands sont, au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, deux modèles concurrents : chacun d’eux va proposer un idéal de vie en société animé par une idéologie spécifique. D’une part, on trouve le modèle américain et occidental : les Etats Unis, une société d’abord fondée sur la valeur de liberté. Sur le plan politique, le régime s’inspire des réflexionsphilosophiques du siècle des Lumières, désirant que chacun puisse participer à l’évolution du monde et adopter la démocratie. Sur le plan juridique, tous les citoyens sont égaux devant la loi et libres de leurs choix personnels. Enfin, économiquement, le capitalisme, souvent associé au libéralisme, permet à tous de rechercher du profit dans leurs transactions. D’autre part, le modèle soviétique : l’URSSqui s’oppose à ce système en se caractérisant par un régime politique installé appelé le communisme, caractérisé par la dictature du prolétariat qui a renversé la bourgeoisie. L’économie est marquée par la planification et le collectivisme (qui interdit la propriété privée, entre autres…).
Ces deux modèles sont donc irréconciliables, bien que s’appuyant parfois sur les mêmes valeurs (liberté,égalité), conçues de manière très différente. Les Etats Unis s’appuient surtout sur la liberté économique et l’individu, l’URSS parle avant tout d’égalité sociale et de la collectivité. Ainsi, ces divergences vont amener à des tensions sur les plans politique, économique et social à l’échelle du monde conduisant ponctuellement à des crises d’importance variables.
La plupart du temps, ces crises sesituent géographiquement au contact entre les deux zones d’influence (Berlin, Corée, Cuba, …) et naissent d’une offensive du camp communiste, puis d’une réponse occidentale : à la doctrine Jdanov (ancien politicien soviétique) répond la doctrine Truman. Dans le détail, il est parfois difficile de discerner qui a vraiment commencé car chaque camp prétend répondre à l’agression de l’autre.
Durantles années 1950, les États-Unis avaient une grande influence sur la politique de la République de Cuba, devenue indépendante de l'Espagne en 1898 suite à la guerre hispano-américaine. Le 31 décembre 1958, Fulgencio Batista s'enfuit aux États-Unis. Fidel Castro appuyé par Che Guevara arrive au pouvoir à la tête d'une guérilla soutenue par la majorité du peuple cubain. Ce nouveau gouvernement cubainest alors reconnu par les États-Unis en janvier 1959.
Néanmoins, les relations entre Cuba et les Etats Unis vont, dès le début, s’avérer extrêmement difficiles, et devenir très tendues dès février 1960 quand l’URSS établit des relations diplomatiques et commerciales avec Cuba. Ainsi, en juin et juillet 1960, en représailles à un refus de raffinage de pétrole soviétique par les entreprises...
tracking img