Crise des subprimes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (400 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
On entend parler que de "crise des subprimes" en ce moment. Mais, qu'est-ce que c'est au juste?

Sans rentrer dans des détails financiers ardus, on peut expliquer de façon très simple cette crisecomme la conjonction de 2 situations:

* Situation 1 :
Pour relancer la croissance par la demande, le Gouvernement américain a favorisé la politique du prêt avec un taux d’emprunt trèsbas. Cependant, ce prêt est à taux variable. En contrepartie de ce faible taux, les banques mettent en gage les biens immobiliers des emprunteurs (comme une garantie s’il y a défaut de paiement).Concrètement: plus la valeur de la maison de l’emprunteur augmente, plus le taux du prêt baisse…et inversement. Ceci a permis à de nombreux ménages modestes d’avoir recours au crédit: le marché del’immobilier étant en très bonne forme, le taux d’emprunt était très faible. Ceci nous amène à la situation 2.

* Situation 2
Comme je viens de le dire, le marché de l’immobilier était en hausse.Cependant, il s’est écroulé en 2006. C’est là que débute vraiment la crise des subprimes

Situation 1 + situation 2 = Crise des subprimes
Le marché de l’immobilier chute en 2006, après plusieurs annéesde progression continue. Rapidement: l'immobilier est devenu trop cher, donc la demande diminue ce qui entraîne la baisse des prix de l'immobilier. Ainsi, puisque la valeur de la maison del’emprunteur est en très forte baisse, il voit son taux d’emprunt grimper en flèche. Ainsi, de nombreux ménages se retrouvent dans l’impossibilité de faire face à une telle hausse du coût du crédit: ces ménagesne rembourseront pas les banques et seront expulsées de chez eux! Dès lors, ces dernières perdent de l'argent, et beaucoup !
Voici comment la crise de l’immobilier a engendré une crise financière.Les gros ennuis ont commencé quand les banques américaines ont commencé à refiler leur créances pourries à d'autre banques, afin de "vite s'en débarrasser". Mais, à force de jouer à la patate...
tracking img