Crise du 16 mai 1877

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (358 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans l’histoire politique française, la IIIème République est connu pour sa longévité  mais aussi pour sa réussite en l’enracinement des valeurs républicaines comme les droits de l’Homme ou encorel’éducation en France, là où les la Ière et la seconde République avait échoué.
Dans quel contexte s’est elle bâtie. La capitulation de la France à la guerre Franco-prussienne entraine la fin du SecondEmpire, un territoire national sous occupation de l’armée Allemande, un pouvoir exécutif mise à mal par la destitution de l’empereur Napoléon III, une population qui n’a pas digéré une défaite de laFrance et un floue sur le type de gouvernement oscillant entre république et monarchie. Face à se chaos, les Républicains organise une assemblée constituante et proclame la IIIème République. L’issuedu suffrage universelle donna la majorité aux courants royalistes jugés aptes à pouvoir négocier le départ des troupes allemandes. Les soulèvements populaires de républicains radicaux, comme laCommune de Paris en 1871 mis les républicains dans une posture difficile et ne les conforte pas dans l’exercice du pouvoir. De 1871 à 1873 Adolphe Thiers, un orléaniste, et de 1873 à 1877 le maréchalMac-Mahon légitimiste sont président : Tous deux monarchistes. Est-ce un retour vers la monarchie ? Non car Le président Adolphe Thiers dû démissionner de son poste en 1873 pour un revirement contre lamajorité royaliste en défendant la thèse que le retour à la monarchie était impossible. Puis la majorité à l’assemblé tenu par les royalistes s’effrite en changeant l’échiquier politique avec unemajorité cette fois ci républicaine. Cette cohabitation entre un pouvoir exécutif tenu par un président conservateur et un parlement progressiste mène au choix de nommer Jules Simon président du conseildes ministres. Cet acteur qui se prétend conservateur et à la foi républicain doit concilier les deux bords.
Mais cette tentative de conciliation semble impossible entre président et premier...
tracking img