Crise du lien social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3406 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I La crise du lien social
Nous avons entendu parler de la crise du lien social ou plus souvent de fracture sociale surtout lors des présidentielles de 2007. Tout cela nous montre qu’il n’y a plus de lien social. La crise du lien social est due au changement social et à l’évolution socioculturelle de la société française. Comment s'explique cette crise? A quoi est-elle due? Quelles en sont sesconséquences?

A- La pauvreté.
La pauvreté entraîne souvent l’exclusion, c’est-à-dire la rupture du lien social. Cette pauvreté s’exprime tout d’abord par le chômage, mais aussi par l’affaiblissement des solidarités traditionnelles, l’exclusion politique et par le fait que la pauvreté se traduit par l’exclusion : • La montée du chômage : depuis les années 1980, le taux de chômage a eu une fortehausse. Ce chômage est de longue durée. Mais le problème est que cet allongement de la durée du chômage est qu’il y a des conséquences sur le travail. Il engendre une diminution des revenus ce qui ne favorise pas l’accès à la consommation. Le chômeur n’a plus d’identité professionnelle et perd son appartenance à un groupe social (groupe des travailleurs). Les chômeurs perdent aussi des compétencestechniques (évolutions professionnelles et manque d’activités), des relations sociales (collègues) et sont même rendus responsables de leur état par les employeurs. Ces chômeurs se voient confronter à la pauvreté et l’exclusion. Les solidarités traditionnelles : la solidarité familiale est souvent très importante pour les individus, c’est l’instance où l’on trouve soutient moral et solidarité dansdes périodes difficiles. Mais la famille connaît une crise par le fait qu’il y a une montée du célibat (une hausse de 53,5% de 1968 à 1999), des familles monoparentales (une hausse de 155,2% de 1968 à 1999) et des couples sans enfants (une hausse de 17,5% de 1968 à 1999). L’aide financière et morale que la famille peut apporter est donc touchée. Les individus peuvent donc se voir exclus de toutesinstances d’intégration et se refermer sur eux en sombrant toujours un peu plus dans la pauvreté.





Pauvreté et citoyenneté : la montée du chômage et la précarisation des emplois impliquent la pauvreté et l’exclusion. Cette pauvreté et cette exclusion se traduisent chez les individus par une exclusion politique (ou citoyenne). Les individus ne se sentent plus utiles à la viepolitique, n’ayant souvent plus accès aux médias courants (télévision, internet et journaux). Ils sont isolés de la vie citoyenne et ne vote plus (pour la plupart), ils ne profitent plus de leurs droits en tant que citoyens. La pauvreté engendre l’exclusion : un chômeur, par exemple, va s’endetter pour garder l’accès à son logement mais sur une longue durée, il va perdre son logement, n’ayant plusd’endroit où vivre il deviendra SDF (sans domicile fixe). Cette situation va l’exclure de la société. Il sera difficile pour lui d’obtenir un nouvel emploi sans fournir d’adresse. Les emplois précaires engendrent l’exclusion : la multiplication des emplois précaires (emplois de courte durée et chômage fréquent) provoque à la fois une instabilité professionnelle mais aussi une précarité et la création de «working poor ». Des revenus irréguliers et faibles coupent les travailleurs de la société de consommation.





Dans certaines conditions ces facteurs sont un risque pour le lien social même si ces situations ne sont pas automatiquement liées à l’exclusion.

B- L’individualisme.
De plus en plus, aujourd’hui, nous avons tendance à dire que l’individualisme est un problème majeur dessociétés modernes, qui nuit à la cohésion sociale. Nous allons donc étudier les changements provoqués par l’individualisme dans plusieurs secteurs : • L’école : elle à pour but de mettre en place une culture commune à chaque élève, mais l’individualisme lance par le biais de la famille une concurrence chez les élèves. En effet, les familles veulent les meilleures écoles, les meilleurs diplômes et...
tracking img