Crise economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1292 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
aux USA des prêts ont été mis en place pour les personnes à faibles revenus: les subprimes. Ces prêts ont un taux d'intérêt faible pendant une certaine durée ( près de 2ans)puis les taux deviennent variables.

ces prêts étaient attribués à des personnes dont on ne vérifiait même pas les revenus.....La plupart des emprunts étaient des prêts immobiliers: emprunt hypothécaire. Le marché del'immobilier se portait à merveille et les banque encourageaient les particuliers à investir. Même si les clients ne pouvaient plus rembourser le prêt, elles s'assuraient de récupérer le maison puis de la revendre à un prix avantageux.

Le marché de l'immobilier et les faibles taux d'intérêts attiraient beaucoup de monde. Ainsi les banques ont titrisé les créances et les ont mis en vente sur lesmarchés internationaux (bourses).
ceux qui ont acheté des ces titres ont pris la "précaution" de souscrire à une assurance. celle ci les assurait d'entre remboursé quoi qu'il arrive (enfin je crois)

enfin le marché de l'immobilier aux USA a connu une crise, une belle chute.Les taux d'intérêts se sont envolés, les emprunteurs ne pouvaient plus rembourser les créanciers. Les banques et autresorganismes qui vendent des prêts ont récupéré les maisons et les ont vendu mais à un prix dérisoire puisque les prix de l'immobilier ont chuté. Ils sont donc perdants à ce jeux là. la valeur des maisons était devenue inférieure à la valeur des crédits.

tous ceux qui avaient acheté les titres financiers mis sur les marchés ont donc connu de grandes difficultés. Ces titres pourris, ont été vendu dans lemonde entier et donc les entreprises outre Atlantique et le reste du monde ont été touchées.

les assureurs n'ont pas été épargnés, ils n'ont pas pu tenir les promesses de leur contrat.

Les banques ont donc eu et ont encore de gros problèmes. De ce fait elles hésitent à prêter de l'argent aux particuliers, aux entreprises mais aussi aux autres banques qui en ont fortement besoin. Il n'y a plusde confiance ou presque.

les entreprises ont du mal à investir et donc à répondre à la demande effective de biens et services de la population. la perte du pouvoir d'achat n'a rien arrangé et la demande effective a baissée.
il y avait donc moins à produire. Réduire la masse salariale a été une 'solution', une "obligation" pour certaines entreprises. entrainant ainsi une baisse du pouvoird'achat de ceux qui on perdu leur travail....baisse de la conso .....

enfin, nous sommes en récession: 2 trimètres de suite, les entreprises sur le sol français ont produit moins de biens, (les gens disent un taux de croissance négatif ce qui est impossible) ^^.

voila ce que j'ai compris...enfin bon

pour les solutions: 1) établir des règles strictes sur les marchés et puis je sais pas il y abeaucoup d'idées proposées mais il faudrait toutes les analysées avec leur coût, les conséquences sociales économiques .........

Le crédit hypothécaire a profité pour des millions d'Américains pendant plusieurs années. À peu près n'importe qui pouvait faire un emprunt bancaire à la banque pour l'achat d'une maison.

Toutefois, depuis quelques mois, les institutions bancaires se sont rendues àl'évidence que leurs dirigeants avaient plutôt agi dans leurs propres intérêts et non dans celui de leurs employeurs en accordant des prêts excessifs de crédit hypothécaire à des clients très risqués.

La crise du crédit hypothécaire qui se transforme présentement en crise économique mondiale est en grande partie liée aux actions déloyales qu'ont commis ces dirigeants de banques. Ceux-ciétaient poussés à prêter davantage qu'ils ne l'auraient dû afin d'obtenir d'appréciables commissions.

Depuis octobre 2008, un plan de relance de 700 milliard a été mis en place afin de faire le rachat de crédit hypothécaire à risque élevé. Une erreur que les institutions bancaires ont commis devra être payée par le citoyen moyen. On parle ici de capitalisation du profit du crédit hypothécaire...
tracking img