Crise financiere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7440 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 ; Origines et déroulement de la crise financière ;
La crise financière qui a commencé en 2007 est d’un coté, la conséquence de la stratégie des banques qui correspond aux crédits liés aux prêts des subprimes. D’un autre coté elle est l’effet de la politique monétaire américaine qui a encouragé les banques à donner des crédits, en réduisant les taux d’intérêt. Cette politique monétaireainsi que ce type de crédits risqués a donné naissance à la crise de subprimes, qui s’est évolué et devenu une crise financière.
Section 1 ; origines de la crise financière ;
* A) Crédits des subprimes ;
Aux Etats Unis, il existe trois types de crédits ; prime, non prime et subprime. Les prés prime et non prime sont des crédits immobiliers accordés à des emprunteurs qui sont généralementsolvables. Tandis que les subprimes sont destinées à des salariés qui ont une solvabilité plus faible, à cause de leurs niveaux de vie qui est bas, mais ils sont garantis par une hypothèque. Cependant, le taux de ces crédits est variable, puisque il augmente après deux années du début de prêt. Après l’augmentation des taux d’intérêt par les instituts de crédit, la bulle immobilière s’estdégonflé(le prix de l’immobilier a diminué) et les mensualités de remboursement des crédits a augmenté. De ce fais, les salariés ont été incapable de rembourser leurs mensualités de crédit hypothécaire, alors ils ont quitté leurs biens immobilier et ont cessé de payé leurs mensualités de remboursement. En effet, les instituts de crédits ont mis en vente les biens immobilier quittés par lessalariés, ce qui a conduit à la diminution des pris des biens immobiliers à cause de l’augmentation de leurs offres. D’autre part, pour couvrir les risques liés aux emprunt à taux variable qui représentaient 91.6%des crédits immobiliers en 2006, les créances sur les emprunteurs ont été regroupées par les établissements de crédits (qui ont accordé les prêt), sur des instruments financiers nomméCDO(Collaterized Debt Obligations), en tant que titre et mis en vente sur les marchés financiers à des grandes banques et à des fonds de pension dans plusieurs pays, qui ont voulu bénéficier des intérêts payés par les emprunteurs des subprimes, en effet ils ont subi le contraire à cause de non remboursements des prêts par les emprunteurs. Les pertes des fonds de placement atteignaient 20%et d’après lesstatistiques 1.2 millions des américains ont perdu leurs logements(1). D’autre prêts non remboursés consistent aux prêts accordés à des emprunteurs non solvables appelés Ninja(no income, no jobe, no assets).
Selon Didier Migaud* ; « les subprimes sont l’une des conséquences et des illustrations d’un modèle qui repose sur le développement de l’endettement, au détriment de la progression du pouvoird’achat des ménages ».(2)
B) Politique monétaire de FED ;

La FED (Réserve Fédéral Américaine) est la banque centrale des Etats Unis, elle a pratiqué durant la récession qui a suivi la bulle internet de 2000, un taux directeur très bas, ce qui a causé une augmentation de la masse monétaire et à une augmentation des prix des biens immobiliers. En outre, les attentas du 11 septembre ontconduit la Fed à diminuer le taux directeur à un niveau plus bas ;à 1% pendant un an, provoquant une masse monétaire de plus en plus grande. Ensuite, le taux a été remonté 17 fois d’abord par Alan Greenspan puis par Ben Bernanke, et a atteint environ 5 % au milieu de 2007, pour objectif de diminuer l’inflation sur le marché des biens immobiliers, ce qui a favorisé la perte des banques.(3)
C) Autrefacteurs ;
Autres causes de la crise des subprimes consistent à ;
* Le Community Reinvestment Act qui a incité les banques et les établissements de crédits qui sont assurés au niveau fédéral à élargir leur champ de prêt des subprimes.
* Le Département of Housing and Urban Development qui a obligé les banques à accorder les crédits hypothécaire aux clients les moins fortunées qui...
tracking img