Crise gresque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (258 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
11 novembre : la Commission européenne enclenche une nouvelle phase d'une procédure pour déficits excessifs envers la Grèce, progressant ainsi versla possibilité de sanctions. Elle considère qu'"aucune action suivie d'effets n'a été engagée" pour réduire les déficits, et annonce qu'elle donneradébut 2010 à Athènes un nouveau délai pour prendre des mesures.
8 décembre : l'agence Fitch abaisse la note de long terme de la dette grecque de A-à BBB+. C'est la première dégradation opérée sur une note dans la zone euro, ce qui entraîne une hausse du rendement des obligations grecques, lesinvestisseurs demandant une prime de risque.
10 décembre : à l'occasion du sommet européen de Bruxelles, la présidence suédoise de l'Union européennejuge "très grave" la situation de la Grèce, mais appelle le pays à résoudre la crise seul.
11 décembre : Georges Papandreou nie tout risque de défautde paiement de sa dette par la Grèce, et exclut de recourir à l'aide du Fonds monétaire international.
14 décembre : le gouvernement grec promet defaire passer le déficit du pays sous les 3% du PIB en 2013, avec notamment un plan d'austérité dans la Fonction publique, un programme deprivatisations, une baisse des dépenses militaires et une fiscalisation accrue de certains revenus.
16 décembre : S&P abaisse à son tour la note de dette delong terme de la Grèce de A- à BBB+.
22 décembre : Moody's dégrade elle aussi la note de la dette grecque, mais de façon moins sévère, de A1à A2.
tracking img