Crise mai 1958

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1131 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
D : définition
L : limites
A : accroche
C : dt comparé
H : histoire
A : plan
I : Intérêt

Accroche: La IVème République laissera peu de regrets, malgré quelques points positifs : le redressement et la modernisation économique de la France après la guerre ainsi que de l'amorce d'une politique européenne avec la signature du traité de Rome en 1957 qui ouvre la voie à la constructioneuropéenne.

Histoire : Au lendemain de la guerre, la France qui est dirigée par un gouvernement provisoire, souhaite une réorganisation rapide de ses institutions.
La IVème République est instituée le 13 octobre 1946. Le Régime de cette république est parlementaire, bicamérale avec une domination de L’assemblé national, et moniste.
La IVème république connaît une grande instabilitégouvernementale à cause des défauts du régime politique (parlementarisme pas assez rationnalisé, droit de dissolution enfermé ds des conditions trop étroites). Cependant l’effondrement de la IV ème repubique n’est pas seulement lié à une faiblesse constitutionelle. En effet d’autres éléments du « système de variable déterminante » (Cohendet) ont contribué à sa chute, notamment l’image négative du dt dedissolution qui rendait son utilisation difficile, le scrutin à la proportionnelle, et aussi parmi ces éléments : l’aggravation de la situation en Algérie avec la crise de mai 1958 qui a accentué la paralysie gouvernementale. Cette crise gouvernementale va se transformer en crise institutionnelle puisqu’elle provoquera le passage de la IVème à la Vème République.

Comment la crise du printemps 1958 vat-elle entraîner la chute de la IVème République et le passage à la Vème République?
Nous verrons dans une première partie l’échec de la IVème République et dans une deuxième partie les modalités de passage de la IVème à la Vème République.

I) L'échec politique de la IVème
A) Les débuts de la guerre d'Algérie : accentuation de la paralysie gouvernementale
B) la crise du 13 mai 1958 et la« solution DG »

II) Le passage de la IVème à la Vème République
A) Le retour de l’Homme du 18 juin
B) Mise en place de la Vème République

I) L’échec politique de la IVème République

L’élément catalyseur de la chute de la IVème est la guerre d’Algérie qui a accentué la paralysie gouvernementale (A), et plus précisément le coup d’Etat du 13 mai 1958 du général Massu (B)

A) lesdébuts de la guerre d’Algérie : accentuation de la paralysie gouvernementale

Le conflit franco-algérien s’inscrit dans le processus de décolonisation mis en place par l’ONU, au lendemain de la 2nde GM. Alors que la France a donné son indépendance au Viet Nam en 54, et accorder au Maroc et à la Tunisie des négociations, elle refuse de donner son indépendance à l’Algérie, qu’elle considère commefaisant partie du territoire national avec 1 million de citoyens appelés les « pieds noirs » et 9 millions de non-citoyens appelés les « indigènes ».

En 1954, le front de libération national (FLN) est crée en Algérie, il proclame son objectif de « restauration de l’Etat algérien ». Le FLN est décidé à empêcher la politique d’intégration jugée intolérable par le nationalisme algérien. Mais pour PMF,président du conseil en 54, « l’Algérie c’est la France ». Les 20 et 21 août 1955 dans le Constantinois a lieu un soulèvement des musulmans dirigé par le FLN : 125 français sont massacré, ce qui entraine une rude répression et vengeance des pieds noirs, une véritable chasse à l’Arabe est déclenchée, qui a pour conséquence des milliers de morts.

À partir de 1956, la France s’enfonce dans laguerre d’Algérie et la paralysie gouvernementale s’accentue.
Le 1er février 1956, l’Assemblée investit le président du conseil désigné par René Coty : Guy Mollet (secrétaire général du SFIO ; co-leader du Front républicain avec PMD, Mitterrand). Parmi le programme du FR : la paix négociée avec l’Algérie. C’est dans cet optique que Mollet a été investit : pour régler le pb algérien ; pour lui la...
tracking img