Crise petroliere 1972-1975

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (904 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse de la Crise pétrolière Années 1972 – 1975

1 Les données d’entrée

Les indicateurs économiques de la France

[pic]

• Taux de croissance annuel pour tous les postes sauf : Taux dechômage

• Nd : non disponible

• (*) : « au prix de 1995 » pour la période 1972 / 1975

2 Enrichissement des données du tableau

Le tableau de l’étude de cas ci-dessous est enrichides informations suivantes :

• Balance commerciale = Exportations - Importations

• Pouvoir d’achat = Salaire nominal / Prix de la consommation privée

• Productivité du travail =taux de croissance réel du PIB / taux de croissance de l’emploi)

• Salaire réel = Salaire nominal / déflateur du PIB (ou prix du PIB)

• Coût salarial unitaire = Salaire réel /Productivité du travail

[pic]

3 Observation de la demande interne

[pic]

L’observation première du PIB réel montre une diminution de la croissance du PIB (de 1973 à 1975) avec une récession pour ladernière année (-0,3%)

Remarque : Les valeurs du PIB réel sont testées et vérifiées à partir du PIB au prix courant et du prix du PIB.

Le prix de la consommation privée (et donc l’inflation) adoublé pendant la crise pétrolière (7,4% en 1973 et 14,8% en 1974).

L’analyse des moteurs de la croissance nous donne :

PIB = Consommation des ménages + Consommation des administrations + variationdes stocks + Exportation – Importations.

Avant 74, la croissance est soutenue en grande partie par les investissements (formation brute de capital fixe) des entreprises (8,5% en 73) suivis de laconsommation des ménages (5,3% en 1973).

[pic]

En 1974, les augmentations des consommations et investissements ont diminués et très peu participé à la croissance. La croissance des coûtsd’énergies et produits dérivés du pétrole ont probablement eu un impact négatif sur les approvisionnements et le fonctionnement des entreprises.

Les investissements ont, alors, été reportés ou annulés....