Crises asiatique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4223 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cerna, Centre d’économie industrielle Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris
60, boulevard Saint Michel 75272 Paris Cedex 06 – France Tél. : 33 (1) 40 51 90 91 – Fax : 33 (1) 44 07 10 46 giraud@cerna.ensmp.fr – http://www.cerna.ensmp.fr

Faut-il condamner la spéculation ?
Pierre-Noël Giraud

Alternatives économiques, Juin 2002

Titre du document

Auteur(s)

Résumé
Spéculer,c’est prendre délibérément un risque de prix c’est-à-dire acheter aujourd’hui un actif financier ou tout autre bien en espérant que son prix va monter, et qu’on pourra le revendre demain avec profit. La spéculation fait souvent l’objet d’une condamnation morale. Pourtant, sans l’existence de spéculateurs, les entreprises ne seraient pas à même de s’assurer contre les effets des fluctuations du prixdes matières premières, des devises ou des taux d’intérêt. Mais la spéculation n’aggrave-t-elle pas le mal en accroissant l’instabilité des marchés ? Lorsqu’un actif voit son prix déterminé par des mécanismes économiques stables et solidement enracinés dans l’économie « réelle », la spéculation introduit juste un peu de volatilité dans l’évolution des prix, sans grandes conséquences. Mais lorsquece n’est pas le cas, par exemple pour les taux de change, la spéculation peut se révéler profondément déstabilisante.

Qu’est ce que la spéculation ?
Le débat sur la spéculation comporte une dimension morale. On oppose l’enrichissement sans effort et parasitaire qu’elle peut engendrer aux revenus issus d’un dur labeur, de compétences socialement utiles et reconnues ou d’une épargne longue placéeen bon père de famille. Les jugements moraux ne relevant pas de l’économie, nous ne les discuterons pas ici, ce qui n’est pas pour sous-estimer leur importance. Mais il existe aussi un débat entre économistes sur la spéculation. Est un spéculateur quiconque achète un actif (financier, immobilier, œuvre d’art, etc.) en espérant que son prix va monter et qu’il pourra le revendre avec profit. Sil’on adopte cette définition, la spéculation est une activité extrêmement répandue. Tenons-nous en, par exemple, aux actifs financiers. Un actif financier n’est jamais un revenu assuré mais une promesse de revenu futur. Nul ne peut en effet être certain du prix auquel il pourra le revendre après l’avoir acquis. Même les actifs les plus sûrs, telles que les obligations d’Etat à taux fixe, comportent unrisque de prix : on ne peut prévoir quelle sera l’inflation entre le moment où on achète une obligation et le moment où elle est revendue ou remboursée, donc ce qui sera son rendement réel. Selon la définition ci-dessus, tout épargnant est donc un spéculateur. Néanmoins, le débat sur la spéculation n’englobe pas l’ensemble des actes d’épargne. On qualifie usuellement de spéculateur un acteur quiachète, dans l’espoir d’un gain important et rapide, un actif dont le prix est particulièrement fluctuant. Un spéculateur se caractérise alors par une « préférence pour le risque » nettement plus élevée que la moyenne des acteurs

Cerna

2

Titre du document

Auteur(s)

économiques. Pour certains économistes, la spéculation serait destabilisante et susceptible d’engager l’économie réellesur des sentiers non optimaux, c’est-à-dire de l’empêcher d’atteindre le plus haut niveau de croissance et d’emploi possible. Pour les autres, les spéculateurs ne feraient qu’acheter des risques dont d’autres acteurs économiques veulent se débarrasser. Ces risques étant inhérents au système économique, car engendrés par une incertitude irréductible quant à l’avenir, les spéculateurs seraientnécessaires à partir du moment où certains acteurs sont, pour des raisons diverses, opposés à l’idée de prendre trop de risque, sont « adverses au risque » comme disent les économistes. Les marchés dérivés fournissent une bonne illustration de ce débat.

Comment fonctionnent les marchés dérivés ?
Définis de manière générale, les instruments dérivés permettent de fixer dès aujourd’hui le prix...
tracking img