Critique architecturale atypique d'un quartier: antigone

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (461 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Antigone ou le Décor

Antigone...quartier Sud-Est de la ville méditerranéenne de Montpellier..véritable flèche dans la continuité de la promenade du Peyrou a l'Ouest. Son Architecte, RicardoBoffil, reste fidèle a son œuvre (espaces d'Abraxas) et à sa doctrine de l'urbanisme: nous vivons en démocratie et nous devons nous même aménager les espaces publics, rendre la vie agréable aux « civis »,aux citoyens. Une composition presque ludique de pièces de béton moulées en colonnes, frontons, pilastres, entablements...flirte avec de grandes pelouses pour enfin s'accrocher au Lez. On circule alorsdans une expansion de commerces, de bureaux et de logements (HLM) au décor digne de « Wall Disney », oppresser par une symétrie qui rappelle presque l'architecture impérialiste. Du « faux-vieux » ouplus poliment du « néo-grec » qui se veut rappeler l'architecture des premiers citoyens de la démocratie: les grecs. Peut être la maladresse de vouloir raccorder le fond à la forme. On veut doncouvrir la ville, un grand axe desservi par les transports en commun, où l'espace piéton est au centre. Descendons à l'arrêt de TRAM Comédie et nous voilà en centre ville, à la naissance de la flèche.Traversons le centre commercial le Polygone avec sa façade de verre, pour sortir coté Est avec ses colonne, frontons,...style néo-grec. Nous faisons face a la place du nombre d'or percé par cette alléecentrale encadrée de bâtiments symétriques. Enfin nous arrivons sur l'esplanade de l'Europe, arc de cercle de pelouses entourées de logements et de bureaux. L'esplanade semble s'offrir à l'hôtel derégion qui marque la fin de la promenade. Véritable citadelle de verre, tout un symbole amené par l'élan de la flèche, la « cerise sur le gâteau ». En somme, de grands espaces ouverts, des pelouses, desbassins,... mais une ligne droite de 900m de long qui par sa démesure, rend l'instant presque anonyme. Une réelle mise en scène, une sorte de décor de théâtre...alors peut on habiter un décor?...
tracking img