Critique des hommes et des dieux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (801 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Superbe film ! Le message du réalisateur est claire, son film est un film engagé contre la violence universelle et au lieu de reconstituer les événement de Thibérine de 1993 à 1996 Xavier Beauvois aapproché le film par la subjectivité sans prendre de risque sur le plan idéologique (pas de prosélytisme ici). Les longueurs et les scènes un peu répétitives étaient nécessaire pour rendre les aspectsde la vie monastique plus palpable, tout comme la tension et l'angoisse qui ne cesse de grandir. Je suis assez désolé de voir des critiques de personnes qui n'ont pas trouvé le film bien, long,inconstant ... Certainement des spectateurs "beauf" sans culture cinéphile et politico-historique, sans même comprendre grand chose au cinéma, au vrai cinéma. Le film a été d'ailleur salué par toute lapresse, les plus grands critiques cinéma, critique de renom ( cahier du cinéma, télérama, etc ...) ont approuvé ce GRAND FILM. Une réussite.
Des Hommes et des Dieux nous invite à être les témoins duquotidien des moines cisterciens, un mode de vie reposant sur le silence, la contemplation mais aussi l'hospitalité envers les plus démunis. Entre scènes de prière, moments d'intimité dans les cellules,échanges avec les villageois et balades en solitaire au cœur de la nature, Xavier Beauvois filme l'austérité de la vie monastique avec une économie d'effets et une simplicité de tous les instants.
.Des Hommes et des Dieux est un film engagé contre la violence la plus universelle, quand les conflits politiques viennent troubler et mettre fin à des années d'harmonie.
Tout y est. Le portraitsensible, touchant, fidèle, d'une communauté, de ses rituels et de ses liens avec le village arabe voisin ; les tensions qui les agitent individuellement après les premières menaces ; le cheminement de leurquestionnement, que le réalisateur traduit habilement par les psaumes chantés qui jalonnent le récit ; leur refus de l'engagement (entre l'armée algérienne et les terroristes) qui vaut comme...
tracking img