Critique du film " rencontre avec joe black "

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (322 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Rencontre avec Joe Black

Quand la mort arrive sur terre dans la peau d’un certain Joe Black, William Parrish, un riche propriétaire, comprend que sa fin est proche. Cettemystérieuse apparition bouleverse sa vie. En échange de temps supplémentaire auprès des siens, William Parrish devient le guide de Joe Black qui impose sa présence dans son quotidien. En effet, étrangerau monde des vivants, ce dernier souhaite en découvrir les plaisirs. Sa rencontre avec Susan Parrish, la fille de William, remet en cause ses intentions…

Film du genre fantastique, aveccomme réalisateur et producteur Martin Brest, « Rencontre avec Joe Black », sorti en décembre 1998, est un remake de « Trois jours chez les vivants ». Principalement tourné à New York, on yretrouve Anthony Hopkins, Brad Pitt et Claire Forlani.

Parmi les nombreuses qualités que l’on peut prêter à ce film, il faut citer les acteurs de talent que sont Anthony Hopkins (LesVestiges du Jour, Elephant Man) et Brad Pitt (Babel, M. & Mrs Smith) qui incarnent leur personnage à merveille. Éblouissant le film par sa présence, Brad Pitt, splendide dans son rôle pour lemoins funeste, interprète avec talent la Mort : sûr de lui, intelligent, on approche de la mort dans la sérénité et la grandeur d’âme. Anthony Hopkins n’en est pas moins laissé de côté puisqu’ilincarne avec brio le rôle de l’industriel à la fois autoritaire, protecteur et fier de son parcours professionnel.
La durée du film (178 minutes), à l’inverse de ce que l’on pourraitpenser, ne nous ennuie pas du tout. Au contraire, elle nous plonge dans une ambiance où le flegme et l’élégance de Brad Pitt nous montrent que la mort peut être humaine.
Au final, un film degrande qualité : des décors exceptionnels mêlés aux sublimes musiques du compositeur Thomas Newman et un scénario agrémenté de dialogues à la fois recherchés et ne manquant pas de piquant.
tracking img