Critique Religion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (1114 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 février 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
PAROLES. Jacques Prévert
Une contestation poétique.




Thème : La critique de la religion.



Corpus : Pater Noster (p 58)
La Crosse en l’air (p 109)
La brouette oules grandes inventions (p 161)
La Cène (p 162)
Ecritures Saintes (p 167)
Vous allez voir ce que vous allez voir (p 180)





Jacques Prévert, auteurdu XXème siècle ayant côtoyé le groupe des surréalistes a publié un recueil de poésies en 1946 intitulé Paroles. Dans ce livre il dresse l’expression de ses sentiments, mais aussi il se fait le porteparole d’une génération. Lui-même athée, il s’insurge contre la guerre, les classes dirigeantes ou bien la religion, thème que nous allons étudier en nous demandant : L’Homme a-t-il besoin de lareligion ?
Nous allons tout d’abord voir comment J.Prévert remet en cause les valeurs religieuses, puis comment il justifie que la présence de Dieu n’est pas nécessaire sur Terre.



Commençons parétudier comment J.Prévert remet en cause les valeurs religieuses.

Dans son recueil J.Prévert pour dénoncer la religion évoque ses propres représentations. Ainsi dans La Cène c’est aux Saints qu’ils s’enprend en jouant avec les mots en disants « ils ne sont pas dans leur assiette », parce qu’ils ne mangent pas, de plus il compare cette assiette à leur auréole. Il s’attaque donc ici à un des symboles dela religion en tournant en dérision les Saints et aussi le dernier repas du Christ avec eux puisque ce poème est intitulé La Cène. Cette dérision on la retrouve dans Vous allez voir ce que vous allezvoir. Dans ce poème c’est à Moïse qui s’en prend en se moquant là aussi. Tout d’abord il l’appelle « un homme barbu » et il le confronte à une femme nue laissant maintenant le choix entre lui etelle. Le titre aussi donne l’impression que l’on va assister à un tour de magie donc à quelque chose de magique, or ici la femme est réelle et c‘est « l’homme barbu » l’irréel,puisque c’est un miracle,...
tracking img