Croa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2655 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Issu d'une famille pauvre, il se présente à la draft après avoir terminé ses études dans un lycée de Lannilis, 'Farragut Academy HS'. Ses résultats scolaires au lycée, jugés insuffisants, ne lui permettent pas de joindre une université et donc de jouer en NCAA mais ses statistiques au lycée lui valent d'être drafté au 5e choix de la draft NBA 1995 par les Minnesota Timberwolves. Ainsi, c'est luiqui inaugure la tendance actuelle des joueurs draftés juste après le lycée : viendront après lui Kobe Bryant, Tracy McGrady, LeBron James, ainsi que des joueurs qui réussiront moins bien comme Kwame Brown, DeSagana Diop…
Considéré comme un ailier fort, ses qualités athlétiques et sa carrure (2 m 11 pour 109 kg), couplées à son exceptionnelle aisance avec le ballon, lui permettent d'évoluerquasiment aux 5 postes sur le terrain.
Lors de sa première saison, Garnett âgé de 19 ans marque 10 points de moyenne par rencontre et prend 6 rebonds. Il mène son équipe aux contres. Il est nommé au All Star Game dès sa deuxième saison chez les pros et y a depuis participé 13 fois. Il a été élu MVP du All-Star Game en 2003.
Il finit deuxième pour le titre de MVP de la saison régulière en 2002 et 2003,à chaque fois derrière Tim Duncan. En 2004, il mène la ligue aux rebonds et aux total de points marqués ces statistiques le mène au titre de MVP de la ligue .
Car si Garnett explose les compteurs individuels, la franchise des Timberwolves a des difficultés à bien l'entourer : depuis sa seconde saison chez les pros, les Timberwolves n'ont jamais dépassé le premier tour des play-offs. La séries'arrête enfin en 2004 avec l'acquisition de Sam Cassel et Latrell Sprewell, l'équipe enregistrant le meilleur record de la Conférence Ouest et arrive jusqu'en finales de Conférence avant d'être éliminé par les Los Angeles Lakers.
Sa fidélité à la franchise de Minnesota lui vaut d'être le joueur en activité qui a passé le plus de saisons au sein d'un seul et même club. Il est depuis 9 ans, lemeilleur marqueur, contreur et rebondeur de son équipe. Il est à nouveau depuis 2 saisons le meilleur rebondeur de la ligue avec 13,5 prises en 2004-05 et 12,7 en 2005-06.
Durant l'été 2007, de multiples rumeurs l'envoient à Golden State et Chicago. Dans un premier temps Garnett refuse de quitter le Wolves. Pourtant, le 31 juillet 2007, Kevin McHale, le GM des Timberwolves, et Danny Ainge, celui desBoston Celtics, trouvent un accord concernant un échange envoyant Garnett à Boston, tandis que Sebastian Telfair, Gerald Green, Theo Ratliff, Ryan Gomes, Al Jefferson et deux choix de draft de Boston font chemin inverse[1].
Cet échange permet à Garnett de jouer au côté de l'arrière Ray Allen, fraichement arrivé, et de Paul Pierce. Boston se pose désormais comme prétendant au titre de conférence auterme de la saison 07/08. Le numéro 21 qu'il portait à Minnesota étant retiré à Boston en l'honneur de Bill Sharman, Garnett porte désormais le numéro 5.
Son influence sur le jeu est immédiate et notamment son apport défensif. Il obtient pour cela le titre de meilleur défenseur de la ligue à la fin de la saison. Il retrouve également sa place dans les All-NBA First Team et All-Defensive FirstTeam. KG reçoit 2 399 148 voix lors du vote des participants au NBA All-Star Game 2008 (NBA All-Star Balloting), soit le 6e plus grand total de l'histoire. Blessé, il doit déclarer forfait.
À l'entame des playoffs, les Celtics sont favoris et, malgré une entame difficile face aux Hawks d'Atlanta et aux Cavaliers de Cleveland, ils parviennent en finale. Face aux Lakers Kevin Garnett ne semble pas aumeilleur de sa forme, notamment après le 5e match. Il se ressaisit pour le 6e match et les Celtics battent alors les Lakers de Kobe Bryant et remportent ainsi le titre (4-2) sur un score sans appel (131 à 92). Kevin Garnett termine cette rencontre avec 26 points (meilleur marqueur du match avec son coéquipier Ray Allen) et 14 rebonds (meilleur rebondeur du match)[2].
Sous l'impulsion du Big...
tracking img