Crocs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2522 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
• Crocs, roi des sabots,
tente de se diversifier
Florentin Collomp
20/05/2008 | Mise à jour : 08:20

Le modèle Cayman représente 80 % des ventes.
L'entreprise américaine cherche à devenir une marque globale moins dépendante de son produit d'origine.

Du phénomène de mode à la réussite durable : après un succès fulgurant, la marque américaine Crocs tente de jeter les bases d'unestratégie lui permettant de se transformer en marque globale. En cinq ans, la success story de ces improbables sabots troués en plastique aux couleurs fluo ne s'est pas démentie. Le modèle prévu à l'origine pour le bateau est devenu un best-seller produit à 5 millions de paires par mois, distribué dans 90 pays.
De 10 employés fin 2003, Crocs dépasse les 4 000. Chaque année, le chiffre d'affaires adoublé, pour atteindre 847 millions de dollars l'an dernier. Introduite sur le marché du Nasdaq en février 2006, la société a vu sa valeur presque tripler en un an. Mais depuis cette année, les vents ont tourné.
Au premier trimestre, la croissance a dérapé. Alors que les analystes prévoyaient une hausse des ventes de 37 % sur l'année, l'entreprise a annoncé qu'elle serait cantonnée entre 15 et 20%. La marque a souffert du ralentissement de la consommation aux États-Unis, son premier marché, qui pèse près de 50 % de son chiffre d'affaires. « De plus, tout l'hémisphère Nord a connu un très long hiver », note Ronald Snyder, le président, de passage à Paris hier. Pour préserver sa très confortable rentabilité, Crocs a annoncé la fermeture de son usine historique au Canada et le départ de 600employés. Les chaussures seront désormais fabriquées en Chine, au Mexique ou en Europe de l'Est.
Bottes, sacs et tee-shirts
L'entreprise sait bien qu'elle joue sa survie sur le long terme. Elle a présenté hier à Paris un défilé de mode pour montrer qu'elle n'avait pas les deux pieds dans un seul sabot. Si 80 % des ventes provenaient du modèle Cayman, près de 150 produits différents sontdésormais déclinés. Des sabots version hiver fourrés (la Mammoth) pour être moins dépendant des ventes saisonnières, des bottes, des sandales, des ballerines, des modèles pour enfants aux couleurs de Batman ou Bob l'éponge, des chaussures orthopédiques vendues en pharmacie ou pour le sport, mais aussi du textile (casquettes, tee-shirts) ou des sacs.
Après 600 000 paires écoulées en France depuis troisans, Crocs ouvre maintenant des boutiques en propre pour exposer toute cette offre : trois viennent d'être inaugurées à Paris, Lyon et Aix-en-Provence.

14-03-2011 Crocs lance ses chaussures toning

Crocs se joint au marché des chaussures tonifiantes en lançant la ligne Crocs Tone. La marque américaine veut réduire sa dépendance à son modèle phare, la Cayman.Voir l'article complet01-03-2011 Crocs nomme un directeur marketing

Après la création d’un poste de directrice artistique en janvier dernier, la marque américaine nomme Andrew Davison, un vétéran de la e-communication, au poste de lui aussi nouvellement créé de directeur marketing.Voir l'article complet

28-02-2011 Crocs: des ventes en hausse sur l’ensemble de l’année pour la première fois depuis 2007

Surson exercice fiscal 2010, Crocs enregistre des ventes à 574 millions d’euros (790 millions de dollars) soit une hausse de 22% par rapport à 2009.Voir l'article complet

10-01-2011 Crocs nomme un directeur artistique

La marque de footwear Crocs nomme Becky Gebhardt au poste de directrice artistique senior, un poste nouvellement créé.

03-01-2011 Crocs: le directeur financierdémissionnne

Russel C. Hammer, le directeur financier, a démissionné de son poste au sein de la marque footwear, qui est à présent en quête d'un remplaçant.

01-12-2010 Crocs lance la ligne Crocs Littles pour les plus petits

La griffe américaine de chaussures de loisirs Crocs choisit d’élargir sa cible et de décliner son modèle le plus célèbre, les 'Crocs Classics', aux pieds des plus...
tracking img