Croissance des pme et performance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2250 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

MEMOIRE :

« Croissance des PME et performance : des changements organisationnels impliquant une plus grande formalisation des outils de gestion. »

SEK Viriya M2 Comptabilité Contrôle Audit 2010/2011
Dans le contexte actuel de mondialisation, la concurrence toujours plus accrue implique un renouvellement continu de l’emploi, de l’innovation deproduits et services de la part des PME qui jouent un rôle décisif. Ces dernières sont d’ailleurs confrontées à deux phases très importantes à leur survie : la phase de création de l’entreprise où il est question de définir le positionnement de l’entreprise sur le marché et de l'atteinte de leur seuil de rentabilité puis la phase de structuration de l’organisation qui consiste à mettre en place unsystème de gestion (plus ou moins élaboré) pour permettre le pilotage de l’entreprise. Lors de la première étape, la problématique est liée à l’entrepreneuriat et tournée vers le marché avec la nécessité de gérer la contrainte financière (majeure à ce stade de vie de l'organisation) tandis que dans la seconde étape, l’objectif majeur est la formalisation du fonctionnement de l’entreprise, c’est àdire des outils de gestion.
Selon une étude menée par Sandra Déprez, du pôle Démographie des entreprises et des établissements de l’INSEE en janvier 2010, « un peu plus de la moitié des entreprises créés en 2002 existent toujours en 2007 » et près de la moitié des créateurs d’entreprises n’arrivent pas à atteindre le cinquième anniversaire de leurs entreprises. De nombreux facteurs influent sur lapérennité d’une structure tels que le secteur d’activité, le profil du créateur (homme/femme, formation, expérience) mais surtout l’importance des investissements réalisés en début de carrière. Or, dans un contexte où les ressources sont rares, il convient de bien penser l'organisation et les processus gestionnaires.

Amener les question suivantes : En quoi cette approche diffère-telle de lagrande entreprise ? Y aurait-il une spécificité des PME ?
Il semble que oui si l'on en croit les travaux portant sur la PME.

Plusieurs études ont été développées sur les PME et c’est ainsi que Julien (1987) à souligné les spécificités de la PME : petite taille, centralisation, faible spécialisation, stratégie intuitive et peu formalisée, systèmes d’information interne et externe peucomplexes et peu organisés.
La notion de proximité a été mise en évidence par Torres (2002) et est jugée comme centrale dans la PME qu’elle soit hiérarchique, fonctionnelle, spatiale ou temporelle. Les travaux de Abraham Moles et Elisabeth Rohmer dans les années 70 ont servi de base à cette notion de proximité que l'on retrouve chez Torres. Ces auteurs définissent une loi proxémique qui régit laperception de l’espace : "axiomatiquement, ce qui est proche est, toutes choses égales d'ailleurs, plus important que ce qui est loin, qu'il s'agisse d'un événement, d'un objet, d'un phénomène ou d'un être".
Cette approche, sur laquelle nous reviendrons, est essentielle car elle explique le fonctionnement des PME. Elle met notamment l'accent sur le rôle central du dirigeant, sorte d'hommeorchestre qui explique l'absence, non pas de gestion de l'organisation, mais de formalisation de ces outils. Le dirigeant ne formalise pas nécessairement sa stratégie dans un plan ce qui ne l'empêche de suivre un axe stratégique, de savoir vers quoi il oriente son entreprise, guidé par son « intuition stratégique ». De même, les plannings sont bien souvent des tableaux de bord sommaires qui assurentun certain niveau de contrôle de l'organisation.

Le processus de prise d’informations nécessaire au fonctionnement de la PME est également spécifique. Selon Paranque (2004), « Une PME est une organisation engagée dans une logique de conviction dont le résultat est chaque fois remis en cause alors que la grande entreprise est une organisation inscrite dans une logique de production de...
tracking img