Croissance et commerce internationale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4555 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
http://www.vcharite.univ-mrs.fr/PP/yildi/croissance/dos9900/commerce.html

Licence Analyse et Politiques Economiques
Année 1999-2000
 
 
|
| |
Jacquot Yves-Marie
Schwander Jérôme

Le Plan
Introduction
 
I. Une première approche de l’extension du commerce et la croissance.
 
1.    Observations
 
2.    Commentaires
 
II. Le commerce mondial : moteur de la croissance pourcertains…
 
1.    Les pays développés
 
2.    L’exemple de la France
   
III. …mais un frein important pour d’autres.
 
1.      Les Nouveaux Pays Industrialisés
 
2.      L’Afrique mal en point
 
3.      Le cas de la Côte d’Ivoire et l’incidence négative de l’extension du commerce international sur la croissance
 
  Conclusion

L’histoire économique des pays industrialisés avancésaccorde le plus souvent une large place aux échanges internationaux pour expliquer la croissance et le développement depuis plus de deux siècles. On souligne alors l’importance du « commerce international » pour l’Angleterre et la France, ou celle du libre-échange au XIXe siècle et, plus tard, le rôle de la libéralisation des échanges opérée par les accords du GATT après la dernière guerre mondialeet celui du Marché Commun dans les trente années de croissance qu’ont connues les pays occidentaux.
 
Mais assez curieusement, ce rôle du commerce international dans la croissance est, sinon méconnu, du moins  minimisé par les grandes théories économiques, lorsqu’il n’est pas au contraire exagérément grossi au point de devenir, comme le soutiennent les théoriciens de la dépendance, le facteurprincipal de la croissance des pays industrialisés et, symétriquement, la cause même du développement des pays du Tiers-Monde.
 
  Pour éclairer le débat entre commerce international et croissance, nous verrons tout d’abord si il y a corrélation entre ces deux termes au niveau mondial.
 
Ensuite, on pourra se demander si la corrélation observée est générale. Peut-on prouver qu’elle concerne tousles pays qui depuis deux siècles sont entrés, de gré ou de force, dans le jeu des relations économiques internationales et dans la croissance ? Mais il nous importe surtout de savoir si elle subsiste encore aujourd’hui pour les pays ayant atteint un haut niveau de développement et si elle n’a jamais existé pour les pays en voie de développement.
 
Dans les deuxième et troisième parties, nousprésenterons avant tout le faisceau de liens qu unit l’extension du commerce international et la croissance en nous basant sur des faits, avec en premier lieu les pays développés et l’exemple de la France, et en second lieu la diversité des situations dans les pays du Tiers-Monde avec le cas des Nouveaux Pays Industrialisés et de la Côte d’Ivoire.
 
En guise de conclusion, nous ferons unecomparaison entre les effets du protectionnisme et du libre-échange sur la croissance.
 
I. Une première approche de l’extension du commerce et de la croissance.
1.    Observations
Lorsque l’on a à traiter de deux sujets aussi vastes que la croissance et le commerce international, il est tout d’abord important de confronter des données mondiales sur ces deux indices et d’en tirer les premièresconclusions.
 
|
| |

D’après ces deux graphiques sur la croissance du commerce mondial et sur la croissance du PIB mondial en volume, nous constatons que, sur la période 1970-1993, les phases d’expansion et de récession correspondent, même si cela se passe à une échelle différente.
Ainsi, les phases d’expansion du commerce international, même si elles sont plus prononcées, coïncident à desphases d’expansion de la croissance, et pareillement pour les phases de récession (on remarque très facilement sur les deux graphiques les deux chocs pétroliers de 1973 et de 1979).
 
L’histoire économique a été marquée depuis le milieu du XIXe siècle par une succession de longues phases d’expansion et de récession de la croissance et des échanges internationaux. Sans négliger les autres causes...
tracking img