Croissance et developpement durable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2735 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Consommation et patrimoine des ménages

La consommation dépend principalement du revenu courant. Cependant, non sans raisons, Milton Friedman a intégré le patrimoine dans ses déterminants. La question est de savoir comment, concrètement, fonctionne cette causalité et quelle est son importance. La réponse à la première question passe par l'extraction hypothécaire, possible aux Etats-Unis maisnon en France. Le mécanisme de transmission de la seconde passe par l'effet de richesse. Si cela permet de comprendre pourquoi les ménages américains peuvent avoir tant de dettes et aussi peu d'épargne, cela porte en soi un risque d'instabilité en relation directe avec le retournement spéculatif du prix des actifs.

Thème : Croissance et développement Mise en ligne : 26/03/2007 Dossier réalisé parJohn Palacin Depuis le début du XXI° siècle, la hausse du marché immobilier a été sensible partout en Europe et spécialement en France. On peut a priori déceler deux impacts majeurs et contradictoires de cette hausse sur la croissance. En négatif, l'importance des sommes à mobiliser pour acquérir des biens immobiliers est telle que les ménages doivent restreindre la consommation d'autres biens.En positif, les ménages peuvent tenir compte de la hausse de la valeur de leur patrimoine dans leur décision de consommation. C'est ce que l'on appelle l'effet de richesse. Comme souvent, l'analyse strictement économique n'est pas indépendante des structures juridiques et des habitudes sociales. Sont en jeu, dans cette approche, la possibilité de mobiliser des liquidités en contrepartie d'uncapital de valeur croissante d'une part, les pratiques culturelles qui intègrent la relation à la dette d'autre part. C'est ainsi que les pratiques américaines supposeraient, pour être adoptées, une double mutation. Le pas n'a pas été franchi, en France, d'une modification des règles du refinancement hypothécaire. Sans doute les risques en cours aux Etats-Unis peuvent-ils expliquer cette prudence.L'effet richesse : de la théorie aux institutions

La théorie du revenu permanent et l'effet richesse

Le déterminant principal de la consommation est évidemment le revenu. C'est le fondement de la réalité économique au temps de J. M. Keynes et c'est évidemment ce qu'il a théorisé. Néanmoins, au fur et à mesure que les économies se développent, une proportion croissante de ménages dispose d'unpatrimoine

Le déterminant principal de la consommation est évidemment le revenu. C'est le fondement de la réalité économique au temps de J. M. Keynes et c'est évidemment ce qu'il a théorisé. Néanmoins, au fur et à mesure que les économies se développent, une proportion croissante de ménages dispose d'un patrimoine mobilier et immobilier. La question qui se pose consiste à savoir si lapossession de ce patrimoine a une influence sur la consommation. M. Friedman démontrera que tel est bien le cas en opposant le concept de revenu permanent à celui, plus traditionnel, de revenu courant. Concrètement, le revenu permanent correspond à la somme qu'un ménage peut consommer sans modifier la valeur de son patrimoine. Il s'agit donc de savoir si" l'effet de richesse" influence ou non laconsommation, à la hausse lorsque la valeur des actifs s'accroît, comme à la baisse. Or, depuis l'année 2000, on a assiste au krach de la bulle Internet bientôt suivi d'une hausse très sensible du prix des actifs immobiliers. Quelle a pu être l'influence de ce double mouvement sur la consommation des ménages (D01)?

Les mécanismes institutionnels qui conditionnent l'effet de richesse

Le lien entre ladétention du patrimoine et le niveau de consommation des ménages dépend de l'existence d'instruments financiers permettant de mobiliser le patrimoine pour obtenir des liquidités destinées à la consommation. Le comportement des banques, les instruments financiers qu'elles proposent et la législation en vigueur déterminent l'ampleur des effets de transmission entre patrimoine et consommation. En...
tracking img