Croissance et developpement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2435 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
I - CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT

La notion de croissance, description
Définition selon F.Perroux, la croissance c’est : "l’augmentation soutenue pendant une ou plusieurs périodes longues, d’un indicateur de dimension : pour une nation, le produit global net en termes réels , la croissance a un caractère durable, elle s’oppose aux phases d’expansion, récession ou dépression qui sont plusconjoncturelles et de durée plus limitée".
Rappel taux : valeur finale – valeur initiale x 100 = variation relative

Valeur initiale

Valeur absolue = valeur finale – valeur initiale

La croissance ne s’accompagne pas forcément d’une augmentation du niveau de vie, la croissance peut-être forte dans certains secteurs (aéronautique, informations, télécom,…) etfaible dans d’autres (services aux collectivités,…). Les entreprises peuvent investir et favoriser la croissance et n’accorder qu’une faible part de la valeur ajoutée à l’augmentation des salaires ; la croissance s’accompagne généralement de transformations structurelles (modification du caractère durable dans les différents secteurs d’activité).

Rappel C. Clark
Livre : Les conditions du progrèséconomique, 1941

Propose la loi des 3 secteurs, schéma d’évolution :

1 – développement du secteur secondaire au détriment du secteur primaire (agriculture)

2 – développement du secteur tertiaire (actuellement) et devient aussi important que le secteur secondaire, faible part de l'agriculture des pays occidentaux.

Exemple : PIB français en 1990 = 6484 milliards de francs
en 1991 =6564 milliards de francs

Taux de croissance ? 1,2 %

Quelques taux de croissance du PIB marchand français annuels moyens :

1896-1929 1,8 %
1929-1951 0,9 %
1951-1973 5,4 %
1973-1989 2,2 %

Rappel PIB produit intérieur brut : valeur biens et services produits pendant l’année pendant par les agents résidants à l’intérieur du pays (quelleque soit la nationalité).

PNB national : valeur biens et services produits par les nationaux résidants dans le pays et aussi à l’extérieur.

Rappel 2 : passage du variable en volume à une variable en valeur

Volume réel en francs constants -> valeur nominale en francs courants

Variable en volume = variable en valeur x 100

Indice des prix (IDP)Rappel 3 : prix courant : c’est le prix de l’année d’observation,

Prix réel : désigne la valeur d’un bien en termes de temps de travail nécessaire pour l’acquérir.

Prix réel : indice des prix nominal

Indice du salaire horaire (nominal)

Le prix réel dépend de la productivité

PT --> augmentation de la productivité --> diminution du prix réel

Surtout des produitsmanufacturés (différent pour le prix réel des services, coiffeur)

b) les causes de la croissance :

Les économistes français : Carré, Dubois, Malinvaud ont mesuré la croissance française après guerre en dégageant chaque facteur de production.

La croissance est due à une augmentation de la quantité de travail (hausse du volume de la population active, taux d’activité, temps de travail) àune meilleure qualité au travail (formation, école obligatoire jusqu’à 16 ans en 1959).

La croissance est due à une augmentation du K productif.

Augmentation des moyens de production

Rappel : Productivité du L = Volume de la production

Volume du travail

Productivité = production

K

Productivité globale = productionK + L

Le PT (progrès technique) a joué un rôle majeur dans la croissance des pays occidentaux. (France en particulier).

La croissance peut permettre une augmentation du niveau de vie si elle s’accompagne d’une hausse des revenus des ménages ce qui favorise la consommation. Pendant les trente glorieuses (45-75), le revenu national réel par français a...
tracking img