Croissance et developpement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1047 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation

Eleonore HEIMSOETH Term ES 1

Pour beaucoup d’organisations internationales et pour certains économistes le développement est assimile a la croissance. Mais il ne faut pas confondre croissance et développement, même si ces deux notions sont liées. La croissance est un phénomène économique quantitatif, mesuré par le PIB, caractérisant l’augmentation des richesses produites par untravail rémunéré sur une période donnée. Le développement correspond à l’ensemble des transformations mentales, sociales et culturelles d’une population, mesuré pas l’IDH. Nous pouvons donc nous demander pourquoi la croissance est-elle une condition nécessaire au développement et s’il y a seulement des effets positifs pour le développement ? Pour cela nous allons dans un premier temps observerla nécessité de la croissance pour le développement. Puis, nous analyserons les insuffisances.

I) La croissance est capitale pour le développement

a. Un accroissement du Produit Intérieur Brut implique la hausse de l’Indice de Développement Humain (indicateur multidimensionnel comportant 1/3 le PIB et 2/3 savoir et santé)

- On peut observer que lorsque le PIB est faible, l’IDHaussi : en effet, on observe que le PIB en $/hab. est de 1 274 et l’IDH de 0,448 pour les pays les moins avancés, et que les pays de l’OCDE à revenu élevé ont un PIB de 27 169 et un IDH de 0,929. (doc.1)

- En Asie de l’Est et du Pacifique le PIB par hab. a augmenté plus rapidement ( l’IDH est le plus élevé (0,772) alors qu’au contraire pour les PMA l’IDH est de 0,448.

- D’après ledoc.2, «  la réduction de la pauvreté dépend, pour chaque pays, de sa croissance. », p. ex. d’après le Fonds Monétaires International, ceux qui ont un revenu faible ont vu un pourcentage de population pauvre stagner pour un pays de croissance faible et régresser pour un pays avec croissance forte.

b. La croissance économique transforme les modes de vies

- La croissance estnécessaire, car un niveau minimum de richesse est indispensable pour satisfaire les besoins essentiels, tels que les besoins physiologiques (alimentation, habillements, etc.)et les services de bases (santé, éducation, eau potable, etc.)

- L’espérance de vie, le taux d’alphabétisation, le taux de scolarisation dépend des possibilités d’accéder aux services de bases. ( Croissance, elle seule permetd’améliorer le niveau de vie

- Si l’Etat a plus de ressources (( capital national), l’infrastructure se développe

- Mais la réciproque est également vraie : s’il y a une meilleure santé et un meilleur niveau d’éducation, la population est plus entreprenante ; elle est encouragée à prendre des « risques positifs » » (doc 4 )( plus productive( gains de productivité ( influe positivementsur le niveau de production de pays ( Croissance

La croissance économique apparait donc comme un facteur de développement. Cependant la CR n’est pas une condition suffisante, car elle rencontre certaines limites et peut être inégalitaire. De même qu’il peut y avoir un développement, en dépit d’une croissance faible. Le lien n’est donc pas automatique.

II) Mais elle n’est passatisfaisante et peut même entrainer des problèmes

a. La nécessité d’une bonne répartition de la richesse

- Si la croissance crée des déséquilibres, le développement n’est pas suffisant. Il y a beaucoup de personnes et pays qui sont exclus du bien-être économique et social de la croissance et des avancées technologiques etc. (doc 6 ) Ex. «  plus d’un milliard de personnes dans le mondevivent actuellement avec moins d’un dollar par jour et des milliards de personnes dans les pays en dev. aspirent à des niveaux de consommation plus élevés » ( augmentation des revenus

b. Il est nécessaire un bon système politique qui permet au pays d’équilibrer les inégalités

- Mais la croissance exige des politiques volontaristes. Elle n’est pas une condition suffisante du dev. si...
tracking img