Croissance et recession

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3202 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Croissance et mondialisation

Depuis le milieu du xixe siècle, le monde a connu un bouleversement économique majeur issu des deux vagues d'industrialisation de l'Europe et de la progression de l'économie de marché dans le monde, favorisée par le processus de mondialisation des échanges. La mise en place progressive d'économies-monde, portée successivement par le Royaume-Uni, les États-Unis etplusieurs autres États, a généré plus de 150 ans de croissance économique, entrecoupée de phases de ralentissement et de crises.
1. La croissance économique et ses différentes phases depuis 1850
Une première phase de croissance du milieu du xixe siècle à la Seconde Guerre mondiale
• Le processus d'industrialisation de l'économie, limité à la fin du xixe  siècle à l'Europe, aux États-Unis puis auJapon, est à la base de la croissance économique de cette période. Il se met en place en deux temps. D'abord, il est fondé sur le développement d'innovations technologiques, qui vont permettre ensuite une mécanisation de la production et une amélioration des transports (plus de personnes, plus de marchandises, plus rapidement).
• La première industrialisation commence à la fin du xviiie siècleen Angleterre : elle repose sur l'utilisation de la machine à vapeur et du charbon, et favorise l'essor des industries traditionnelles (industries textiles et sidérurgie).
• La seconde industrialisation se fonde sur l'utilisation de nouvelles énergies : l'électricité et surtout le pétrole qui permet le développement du moteur à explosion. Cette seconde modernisation des structures de productionest complétée par la mise en place de méthodes de travail plus efficaces : les fabrications sont standardisées pour baisser les coûts de production, les usines ont recours au travail à la chaîne, avec des ouvriers mieux payés qui vont consommer ce qu'ils produisent (fordisme). Ces méthodes permettent une augmentation de la productivité des usines mais entraînent aussi des changements dans les autressecteurs économiques et dans la société. On assiste à un début de modernisation et de mécanisation de l'agriculture. L'exode rural se développe avec les besoins accrus de main d'œuvre des usines installées en ville (près des consommateurs et sur des carrefours commerciaux). Le secteur tertiaire se développe (prémices de la grande distribution avec les grands magasins, développement des emplois debureau, etc.).
• Le développement industriel est le moteur de la croissance économique. Il entraîne la mise en place de nouvelles structures économiques basées sur le capitalisme, le libre-échange (libéralisme économique) et le développement des sociétés anonymes (ces dernières vendent des actions pour augmenter leur capital dans le but d'investir pour se moderniser). Un système financier deplus en plus international se développe avec la création de grandes bourses au rayonnement mondial et de banques qui collectent l'épargne, font des prêts, vendent et achètent les actions des entreprises – tout ceci étant favorisé par la multiplication des moyens de paiement (billet, chèques, etc.).
• La croissance du PIB est faible avant 1870 (inférieure à 1 %), mais, à partir de cette date, elledépasse les 2 % dans les régions concernées par la croissance. On y constate alors une amélioration du niveau de vie des populations et une augmentation des salaires. Mais cette croissance n'est pas régulière. Les phases de forte croissance, favorisées par l'innovation ou la découverte de nouvelles mines d'or, en Californie par exemple (1850-1873 ; 1896-1914), alternent avec des phases deralentissement, provoquées par de multiples facteurs comme la surproduction industrielle générant des stocks trop importants et une baisse des prix, le retard dans l'innovation ou la pénurie de financement des entreprises, etc. La grande dépression entre 1873 et 1896 ou la crise de 1929 sont caractéristiques de ce ralentissement de la croissance.
• La crise de 1929, consécutive au Krach de Wall Street...
tracking img