Croissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MODULE 2 : CONDITIONS ET FINALITES DE LA CROISSANCE :

CHAP 1] LES DETERMINANTS DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE :

introduction : La réalisation d'une forte croissance économique est devenue un enjeu majeur de nos sociétés développées. L'emploi, l'équilibre extérieur et le solde des finances publiques dépendent du taux de croissance de l'économie nationale, mais aussi du taux de l'économiemondiale. L'augmentation du PIB entre deux dates permet de fixer la croissance. Mais ce n'est qu'une vision quantitative. Le développement lié à la croissance est davantage une notion qualitative. De nos jours la notion de croissance durable apporte une dimension plus qualitative à la croissance. Il s'agit de savoir, d'une part, dans quelle mesure l'augmentation de la production de richesse peut êtrecompatible avec la préservation des ressources naturelles et d'autre part d'intégrer les conséquences du développement économique pour l'environnement. D'Adam SMITH à Karl MARX, tous les économistes ont admis la valeur de la croissance économique.

Partie a] présentation et mesure de la croissance économique

présentation

définition :
la croissance économique reflète l'augmentationsoutenue de la production d'un pays sur une longue période


a2) la durée du travail (suite)

La durée annuelle du travail n'a cessé de diminué
réduction de la durée légale hebdomadaire
augmentation de la durée des congés payés
prolongement de la durée des études
baisse de l'âge de la retraite

a3) les causes de l'évolution du volume de travail

Évolution démographique: exemple > forte arrivée de jeunes issus du baby-boom + peu de départs en retraite = croissance de la population active. Depuis 2000, cet effet démographique s'inverse.
Les arrivée de travailleurs étrangers entre 1945 et 1974. Depuis 1974 me solde migratoire diminue.
Le taux d'activité féminin : le nombre de femmes actives / nombre de femmes en âge de travailler. Exemple : taux d'activitédes femmes de 30 à 39 ans = 40% en 1954 et 80% en 2002, taux d'activité des hommes de 30 à 39 ans = 98% en 1954 et 95% en 2002.

Au total la croissance de la population active est assez modeste depuis la seconde guerre mondiale, alors que la durée du travail n'a cessé de diminuer. Ainsi la croissance économique ne s'expliquerait pas vraiment par une croissance du volume de travail.

b) lesaspect qualitatifs du facteur travail

b1) la qualité du facteur travail

En économie un travail de qualité est un travail efficace donc pas trop coûteux (ne demandant pas trop d'heures de travail. => notion de productivité.
Productivité = volume de production réalisé / volume de travail nécessaire à cette production

La production est souvent mesurée par la valeur ajoutée.

Productivitédu travail horaire : valeur ajoutée / effectifs x durée moyenne individuelle de travail

En France, la croissance annuelle de la productivité a été d'environ 5,5% jusqu'au début des années 70. Et depuis elle a connu un ralentissement et est d'environ 2%.

Tableau (taux de croissance) :

Période | 1950/1974 | 1975/1989 | 1990/2007 |
Valeur ajoutée | 5,30% | 2,40%| 1,90% |
Productivité horaire | 5,60% | 3,10% | 1,70% |
Durée annuelle du travail | -0,80% | -0,90% | -0,60% |
Emploi | 0,50% | 0,20% | 0,90% |

Les écarts de productivité ce sont réduits entre pays. Il y a 120 ans la productivité de la France et de l'Allemagne était inférieure de 50% de celle des États-Unis. En 2006 avec une barre100 pour la productivité aux États-Unis : France = 102, Allemagne = 95, Royaume-Unis = 82, Japon = 69.

b2) Explication de l'évolution de la qualité du facteur travail.

La productivité mesure la qualité de la main d'œuvre. Celle-ci évolue dans le temps en fonction de trois caractéristiques individuelles des personnes actives :
le niveau de qualification : se mesure par le niveau de...
tracking img