Croissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4859 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : La croissance entraîne- t-elle toujours le développement durable

Beaucoup de gouvernements s’interrogent sur le moyen de « faire repartir » la croissance. Celle-ci paraît souvent la condition nécessaire à l’amélioration de la vie quotidienne des individus, dans les pays riches. Pour l’Afrique, la décennie 1990 est considérée comme « perdue » car l’amélioration nette des conditions devie de ses habitants, autrement dit le développement économique et social, ne s’y est pas amplifiée, faute de croissance forte.
La croissance est mesurée par la hausse relative du Produit Intérieur Brut (PIB) d’une année à l’autre. Le PIB correspond à la somme des valeurs ajoutées hors TVA réalisées par les unités productives sur le territoire en un an, à laquelle on ajoute la TVA et les droits dedouane et dont on ôte les subventions. Le PIB par habitant se calcule par le rapport entre le PIB du pays et le nombre d’habitants du pays : il fournit une mesure du niveau de vie (Le niveau de vie correspond à la quantité de biens et de services dont dispose, en moyenne, un ménage. Il mesure le niveau de consommation et ne doit pas être confondu avec le pouvoir d’achat du revenu disponible quiest la quantité de biens et de services que le revenu permet potentiellement de se procurer. Ainsi, deux ménages, qui ont le même revenu disponible mais pas la même propension à consommer, n’ont pas le même niveau de vie. Le ménage qui a une propension à épargner supérieure, dispose d’un niveau de vie inférieur à celui qui a une forte propension à consommer) moyen des individus du pays et sera iciutilisé comme indicateur de croissance. Lorsque le PIB par habitant d’un pays augmente, c’est signe que le PIB s’est accru plus vite que sa population. Le PIB par habitant ne prend en compte que les richesses monétaires. Il ne rend pas compte des inégalités de répartition des richesses dans un pays. Le développement revêt un aspect multidimensionnel, plus vaste que la croissance. Il est connotépositivement comme progressiste. « Il correspond à l’ensemble des transformations techniques, sociales et culturelles qui permettent l’apparition et la prolongation de la croissance. » Il ne peut être appréhendé par un seul indicateur. Des données démographiques, sociales et économiques permettent de l’apprécier. Pour compléter l’analyse du développement d’un pays, des critères politiques (garantiede droits fondamentaux, de certaines libertés publiques, de procédures démocratiques de participation aux décisions politiques), sont aussi à prendre en compte. Un indicateur de développement humain (IDH) a été construit à partir de trois composantes : l’espérance de vie, le niveau de savoir intégrant le taux d’alphabétisation et le nombre d’années d’études, et enfin le PIB par habitant. Lacombinaison de ces trois critères aboutit à l’IDH, exprimé de 0 à 1 par ordre croissant de conditions de vie favorables. Pour beaucoup d’économistes, la croissance est un phénomène forcément positif. Mais pour d’autres, cela est discutable car la croissance n’amène pas toujours et pour tout le développement.
L’analyse des liens entre croissance économique et développement permet de montrerl’imbrication entre les changements économiques quantitatifs et les transformations sociales et culturelles qui les accompagnent. Aussi, après avoir montré que la croissance favorise le développement, il sera possible d’exposer les limites de cette relation.

I. La croissance entraîne toujours le développement durable

Les faits semblent montrer que notre modèle occidental, basé sur une rechercheperpétuelle d’une croissance économique toujours plus forte (ce qui est le propre du capitalisme), permet d’atteindre le développement durable dans la mesure elle permet l’amélioration du niveau de vie, du recul de la pauvreté, engendre des transformations structurelles favorables à l'ensemble de la population (A) et s’accompagne d’une amélioration du mode de vie (B).

A. Le développement économique a...
tracking img