Croissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 52 (12937 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cet article est disponible en ligne à l’adresse : http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=ECOI&ID_NUMPUBLIE=ECOI_086&ID_ARTICLE=ECOI_086_0049

Théorie de la croissance et taux de change réel: une approche néoclassique par Ignacio BRIONES
| La Doc. française | Économie internationale 2001/2 - n° 86
ISSN 1240-8095 | pages 49 à 75

Pour citer cet article : — Briones I., Théorie de lacroissance et taux de change réel: une approche néoclassique, Économie internationale 2001/2, n° 86, p. 49-75.

Distribution électronique Cairn pour La Doc. française. © La Doc. française. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le caséchéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. 49

IGNACIO BRIONES 1

THÉORIE DE LA CROISSANCE ET TAUX DE CHANGE RÉEL :
UNE APPROCHE NÉOCLASSIQUE

R ÉS U MÉ . Partant des théories néoclassiques de la croissance, cet article présente un modèle qui met en relation le taux de change réel avec la croissance économique et l’accumulation de capital humain et de capital physique. Outre les conclusions traditionnelles des modèles néoclassiquesconcernant la dynamique de convergence de la croissance économique, il montre que pour un pays ayant un déficit relatif en capital physique (situation qui caractérise les pays en voie de développement), on s’attend aussi à observer une appréciation du taux de change réel. Cette évolution est d’autant plus marquée que le déséquilibre initial dans la dotation relative en capital physique estimportant. Une analyse économétrique de panel permet de valider ces résultats tout en suggérant que l’approche du taux de change réel proposée ici est complémentaire de celle des modèles basés sur des différentiels de productivité à la Balassa-Samuelson. Classification JEL : O400 ; F310 ; F430. Mots-clefs : Taux de change réel ; croissance économique ; convergence ; accumulation de capital ;technologie. A BSTRACT. Based on neoclassical models of economic growth, this article presents a framework linking the real exchange rate with economic development and both physical and human capital accumulation. In addition to the main conclusions of the neoclassical approach concerning what is called « conditional convergence », the work shows that for a country having a comparative deficit in physicalcapital (the typical case of a developing country), it is to be expected that real exchange rate appreciation should occur during the process of convergence. An econometric panel analysis allows the authors to validate this main prediction, as well as suggesting that this kind of approach to the dynamics of real exchange rate is complementary to the one based on productivity differentials, aspresented by typical models à la Balassa-Samuelson. JEL Classification: O400; F310; F430. Keywords: Real Exchange Rate; Economic Growth; Convergence; Capital Accumulation; Technology.
1. IGNACIO BRIONES, Doctorant en Sciences économiques à l’Institut d’Études Politiques de Paris ; (ignacio.briones@seae.sciences-po.fr).

50

C

es dernières années, un vaste travail théorique et empirique a étédéveloppé sur les déterminants de la croissance économique et le processus de convergence entre pays. Néanmoins, cette recherche s’est centrée quasi exclusivement sur une seule prédiction du modèle néoclassique de croissance, à savoir, celle de la convergence conditionnelle. En revanche, peu de travaux ont été réalisés en ce qui concerne la validation de ces modèles pour d’autres variables clef...
tracking img