Croyances

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
(Il y a donc beaucoup de croyances, n’est-il pas mieux de n’en choisir qu’une ?)

Ce qui doit être dans le D.M :

I . croyances religieuses / absence athéisme
Accepter / admettre

Problématique du mot Croire : donner son accord à une proposition ou à une action. La croyance doit porter sur quelque chose. Il est donc impossible de ne croire en rien. Soit l’on croit à quelquechose, soit l’on ne croit pas. Le fait de ne croire en rien se présente comme un désengagement à quelque chose. Ne croit en rien ne veut pas dire forcement de donner son désaccord. C’est reconnaître que rien ne vaut donc on ne croit en rien. Croire en rien résulte de l’absurde.
(Celui qui dit de ne croire en rien résulte de l’absurde mais est-elle une croyance ?)
On peut supposer qu’un individupasse son temps à rationalisé tout ses rapports au monde pour supprimer les objets de croyances ou afin de les remplacer par une connaissance rationnelle.
Affirmer de ne pas croire en Dieu : On peut dire que ceux qui ne croient pas en Dieu reste une croyance car on ne peut savoir réellement si Dieu existe, ce qui est une croyance.
Etat laïque : majorité de citoyens qui croient en un Dieu .l'athée est d'abord celui qui conçoit les dieux "autrement", puis celui qui ne "croit pas" aux dieux, en Dieu, qui ne "croit pas" qu'il(s) existe(nt) pour finir par être "celui qui nie l'existence de(s) dieu(x)". Mais lorsque l'athée dit : "Je ne crois pas à (l'existence d'un) dieu", il exprime simplement qu'il ne peut admettre pour vraie (comme le fait le croyant) une existence invérifiable. Lesathées refusent toutes croyances et considère les « dieux » comme des mythes.
Est-il possible de dépasser la croyance ? Cela consiste à considérer qu’il y a une croyance là où il y a ignorance des causes réelle. Il faudrait donc faire une recherche de toutes les choses rationnelles afin de nous permettre de ne plus croire en rien.

II. Croire en soi (confiance en soi)

III. Lessuperstitions : la crainte de quelque chose. Les personnes qui se disent superstitieuses est Qu’ils croient en quelque chose.

IV. Politique : droit citoyen

Pour avoir le droit de vote il faut être de nationalité française (droit citoyen) .

La loi indique que seul un individu majeur de nationalité française et qui joui de ses droits civils et politiques peut voter.

Les citoyens européensdisposent des droits de citoyenneté :
- droit de séjourner et de circuler , de travailler et d’étudier
- droit civique et politique : droit de vote et d’éligibilité (être élu) aux élections municipales et aux élections du Parlement.
Tout citoyens à de divers droits et devoirs.

La loi peut-elle imposer à un citoyen une croyance ? Un état qui affiche sa croyance n’impose pas à la minorité.L’état montre son respect en prenant des dispositions pour que sa minorité (athées + agnostiques) puissent exercer sa croyance sans subir de préjudice.

Est-ce qu'être "athée", signifie ne croire en rien, ou ne pas avoir d'imagination ?

Pour vous aidez à trouver la réponse:

INDICE 1:
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirmel’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit, contrairement, par exemple, au déisme, au théisme et au panthéisme qui soutiennent ces existences, ou à l’agnosticisme qui considère qu’on ne peut répondre à ces questions. C'est une position philosophique que l'on peut formuler ainsi :
"il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyantsappellent Dieu !"

INDICE 2:
_ Athée, adjectif
Sens1: Qui ne croit à l'existence d'aucune divinité [Religion].

INDICE 3:
Affirmer une chose, ne veux pas "désaffirmer" son contraire !
Pourquoi, en tant qu'athée, je ne pourrais pas croire, qu'il existe une "chose" après la mort, ou "à d'autre monde/univers/dimension", ou à "des être doté d'une grande puissance (comme nous pourrions...
tracking img