Crpe oral

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1783 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LETTRE DE JULES FERRY
AUX INSTITUTEURS
EXTRAITS
["Aux affaires" depuis le 30 janvier 1879, Jules Ferry (qui occupait à la fois la
Présidence du Conseil et le Ministère de l'Instruction publique) quitta son poste
le 17 novembre 1883 (il fut remplacé à la tête du Ministère de l'Instruction publique
par Armand Fallières). Avant de partir, il adressa aux instituteurs une lettre
concernantl'enseignement moral et civique. " Comme la valeur de
l'enseignement nouveau, écrivit-il à ce sujet dans une circulaire spéciale aux
Recteurs, doit dépendre avant tout de l'idée que s'en font les instituteurs et de
l'effort personnel qu'ils y apportent, j'ai cru devoir m'adresser directement à eux,
dans une sorte d'instruction pédagogique concernant l'enseignement moral et
civique, le caractèrequ'il doit avoir dans les trois cours, l'usage et l'abus des
livres, les mesures à prendre et les efforts à faire pour mettre la neutralité
religieuse dans son vrai jour et à l'abri de toute atteinte ". On pourra rapprocher
ce texte de la célèbre circulaire adressée par François Guizot aux instituteurs, au
lendemain de la promulgation de la loi du 28 juin 1833]
Concernant l'enseignement moralet civique
Monsieur l'Instituteur,
… Des diverses obligations qu'il vous impose, celle assurément qui vous tient le plus à coeur,
celle qui vous apporte le plus lourd surcroît de travail et de souci, c'est la mission qui vous est
confiée de donner à vos élèves l'éducation morale et l'instruction civique…
La loi du 28 mars se caractérise par deux dispositions qui se complètent sans secontredire :
d'une part, elle met en dehors du programme obligatoire l'enseignement de tout dogme
particulier, d'autre part elle y place au premier rang l'enseignement moral et civique.
L'instruction religieuse appartient aux familles et à l'église, l'instruction morale à l'école.
Le législateur n'a donc pas entendu faire une oeuvre purement négative. Sans doute il a eu
pour premier objet de séparerl'école de l'église, d'assurer la liberté de conscience et des
maîtres et des élèves, de distinguer enfin deux domaines trop longtemps confondus, celui des
croyances qui sont personnelles, libres et variables, et celui des connaissances qui sont
communes et indispensables à tous. Mais il y a autre chose dans la loi du 28 mars : elle
affirme la volonté de fonder chez nous une éducationnationale et de la fonder sur des
notions du devoir et du droit que le législateur n'hésite pas à inscrire au nombre des premières
vérités que nul ne peut ignorer…
Au contraire, il a paru tout naturel que l'instituteur, en même temps qu'il apprend aux enfants à
lire et à écrire, leur enseigne aussi ces règles élémentaires de la vie morale qui ne sont pas
moins universellement acceptées que celles dulangage et du calcul…
Et quand on vous parle de mission et d'apostolat, vous n'allez pas vous y méprendre : vous
n'êtes point l'apôtre d'un nouvel évangile ; le législateur n'a voulu faire de vous ni un
philosophe, ni un théologien improvisé. Il ne vous demande rien qu'on ne puisse demander à
tout homme de coeur et de sens. Il est impossible que vous voyiez chaque jour tous ces
enfants qui sepressent autour de vous, écoutant vos leçons, observant votre conduite,
s'inspirant de vos exemples, à l'âge où l'esprit s'éveille, où le coeur s'ouvre, où la mémoire
s'enrichit, sans que l'idée vous vienne aussitôt de profiter de cette docilité, de cette confiance,
pour leur transmettre, avec les connaissances scolaires proprement dites, les principes
mêmes de la morale, j'entends simplementde cette bonne et antique morale que nous avons
reçue de nos pères et que nous nous honorons tous de suivre dans les relations de la vie
sans nous mettre en peine d'en discuter les bases philosophiques.
Vous êtes l'auxiliaire et, à certains égards, le suppléant du père de famille ; parlez donc à son
enfant comme vous voudriez que l'on parlât au vôtre ; avec force et autorité, toutes les...
tracking img