Cuba

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2668 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« The Economist » 3 Mars 2011
* Selon les chiffres gouvernementaux, seulement 3% des cubains utilisent fréquemment internet
* Cette statistique fait de Cuba l’endroit le mois connecté en Amérique
* Ceux qui y ont accès doivent faire preuve de patience, l’accès internet s’avère le deuxième plus lent au monde après Mayotte une ile Française de l’océan Indien
* Le gouvernementprétend censurer Internet dans les bureaux et l’interdire dans la plupart des demeures sous prétexte de rationalisation du « network »
* Les autorités cubaines blâment l’embargo américain pour cette situation
* Un câble de fibre-optique capable des transporter un trafique de donnés internet importantes passe tout prêt de la côte nord cubaine, mais George Bush a bloqué la proposition d’AT&Tqui aurait permis aux cubains d’en profiter.
* Pourtant en 2009, Obama a donné son feu vert aux compagnies américaines quant à la couverture internet de l’Ile, mais Cuba n’a pas n’a pas démontré d’intérêt à l’égard de cette possibilité
* Cuba s’est tourné vers son allié le Venezuela
* Au mois de Janvier dernier le gouvernement à célébrer l’achat d’un câble de fibre-optique venantd’un partenariat de compagnies françaises et anglaises par le Venezuela (70m$). Ce câble augmentera la vitesse de transmission par 3000 fois.
* Le gouvernement prétend qu’il ne craint pas l’accès des cubains à internet, mais en 2009, un américain (Alan Gross) a été arrêté pour distribution de satellite dans un groupe juif cubain.
* Gouv. Affirme qu’il manque d’argent pour doter tlm deconnexion internet et tout l’équipement
* Un petit, mais très actif groupe de bloggeurs de plus en plus célèbre à travers le monde s’activent présentement sur internet. Le gouvernement a tenté de leur bloquer l’accès à internet, mais ceux-ci ont tjrs trouvé le moyen de contourner les interdictions. Ils ont toutefois coupé censuré à Cuba l’accès à plusieurs blogue d’opposition (Yoani Sanchez). Unebataille virtuelle est lancée.
* Plusieurs cubains se procurent internet sur le marché noir
* Cette connexion provient de médecins, d’administrateurs et d’étudiants qui a qui l’État donne un accès légal. Ils revendent leur nom d’utilisateurs et leurs mots de passe pour 20 à 30 $ par mois.

« Le Devoir » 26 octobre 2010
* Réforme du travail prévoyant la suppression de 500 000 postesdans le secteur public d’ici avril 2011
* + importante réforme depuis la Révolution de 1959
* Ouvre 178 métiers (fleuristes, plombier, maçon, taxi) à la privatisation pour compenser la suppression de postes publics
* Travailleurs indépendants (144 000 fin 2009) et Cubains offrant en location leur habitation doivent d’acquitter d’une licence et d’un impôt allant de 25% de leur revenuss’ils touche entre 5000 et 10 000 pesos par an (200 à 400 $ US) et de 50% de leur rev. Si + 50 000 pesos par an (2000$). Obligation souscrire à sécurité sociale
* Salaire mensuel moyen = 20$. Éducation et santé gratuite
* Nouvelle taxe sur les ventes 10%. Produits agroalimentaire 5%
* Les travailleurs pourront embaucher des employés qui ne sont pas de leur parenté
* Ceux quiperdront leur emploi recevront un mois de salaire en indemnité et une proposition d’emploi dans des secteurs manquant de main-d’œuvre (bâtiment, agriculture)
* Ceux qui ne se trouvent pas un emploi en 1 mois pourront toucher 60% de leur salaire (pas droit à cette mesure si refus d’offre non justifiable)
* Objectif Raul : Augmenter la productivité et réduire les dépenses de l’Étatultra-bureaucratisé qui contrôle + de 90% de l’économie et emploie 4.2 millions des 5 millions de travailleurs actifs

« Économie de Cuba »

* Cuba connait une ouverture économique accrue depuis 1993 (chute de l’URSS)
* Développement du tourisme international
* Statistiques fournit par le gouv. Plus ou moins fiables. Semblent souvent surestimées
* Son principal moteur est le tourisme...
tracking img