Culc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (487 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En anthropologie le terme de culture représente l’ensemble des croyances, connaissances rites et comportement d’une société donnée. Certains réservent le terme de culture aux production nonmatérielles d’une société. La barbarie quand a elle est se qui va a l’encontre des valeurs morales, elle est synonyme de cruauté et de férocité. La culture empêche t ‘elle la barbarie ? Nous étudierons l’apportde la culture puis son étude anthropologique.

Dire que la culture empêche la barbarie c’est dire que l’homme est naturellement barbare. Pour Hobbes l’homme dans la nature jouissent d’uneliberté ce qui le rend cruel a l’égard des autres hommes qui qui disposent de la même liberté absolue. Il pense donc que l’organisation en société dirigé par un état et donc la culture qui en découlentpermettre d’échappé a la barbarie de cette état primaire de l’Homme. Au contraire Rousseau considère que c’est la culture qui mène a la barbarie il considère qu’a l’état naturelle l’homme ne connaitni injustice ni cruauté ni conflit et que c’est la société ,dont la culture est l’émanation, qui mène a la barbarie
L’histoire a mainte fois prouvée que la culture mène a la barbarie. L’undes exemple le plus flagrant est l’empire romain qui a pousser la culture jusqu’à l’extrême, la décadence et l’auto destruction ( comme avec l’empereur Néron qui mis le feu a Rome ). La culture au sensintellectuel peut aussi mené a la barbarie, on peut prendre comme exemple les excès du marquis de Sade.


Anthropologiquement parlant la barbarie n’existe que dans la conditionde la culture.

Les grecs a leur époques considéraient les barbares comme tout ceux qui n’appartenaient pas a leur société n’avait pas la même langue. Si je considère le barbare commecelui qui ne partage pas les même normes et valeurs que moi qui appartient a une culture occidentale alors lui aussi me considéra comme barbare. Donc la barbarie n’est pas nécessairement un terme...
tracking img