Culte du corps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3205 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Homme moderne cultive excessivement son corps : quels sont les tenants et les aboutissants de ce phénomène ?

Culte : vénération, adoration pour qql ou qqch.
Now canon de beauté : femme jeune et filiforme
Culte ou haine du corps ?
Références à des œuvres littéraires
% et chiffres
Photos tableaux etc pr montrer evolution des criteres de beauté
Oliviero Toscani avec sa pub contreanorexie
Emissions miss swan
On va parler essentiellement des femmes meme si c’est un phenomene qui tend de plus en plus à toucher les hommes

Test culte du corps http://myanapolis.blog4ever.com/blog/lire-article-220795-1249567-as_tu_le_culte_du_corps_.html
Histoire de la beauté, évolution
Influence des médias
Anorexie et défilés de mode
Chirurgie esthétique et ses dérives
Uniformiser les corpsHistoire de la beauté
Le corps et l'art d'embellir de la Renaissance à nos jours.

Camille et moi-même avons décidé de traiter ce sujet puisque le culte du corps est un sujet intemporel et puisque nous sommes en esthétique (la beauté du corps, les soins sont au cœur de notre enseignement).
Pour commencer, il faut tout d’abord connaître la définition du mot culte : vénération, adoration pourquelqu’un ou quelque chose. Ici, donc, il s’agira de traiter de l’adoration de l’homme moderne pour son corps. Pour cela, nous nous attacherons à vous présenter dans une première partie …. puis…. Dans une seconde partie et enfin les aboutissants ou conséquences de ce phénomène.

La beauté était déjà source de préoccupation au temps des pharaons, des corps de rêve, proches des modèles actuels,défilaient sur les parois des temples et des tombes égyptiennes. Pour cette civilisation, le beau était source de vérité et d'équilibre, c'était une des valeurs importantes.
Au moyen âge, l'archétype de la beauté se révèle être la femme blonde, grande et mince.
Durant la renaissance, la mode est au teint clair, synonyme de richesse, et les corps deviennent plus charnus car c’est un indice de bonnesanté.
A la cour du roi soleil, dorénavant, le maquillage supplante le naturel et permet d'exagérer certains traits du visage ou du corps afin d'en traduire les émotions. C'est le culte de soi et sa mise en valeur qui s'imposent. Le mot « maquillage » apparait, le rouge sert à masquer la vieillesse et à éveiller la sensualité. L'idéal, à la renaissance, est l'enfant avec ses joues rouges et sonvisage de poupée.

Histoire de la beauté. Le corps et l'art d'embellir de la Renaissance à nos jours

Georges Vigarello, Seuil, 2004
Ronsard notait sa « divine corpulence », ses « gestes délicieux », son « odoreuse haleine ». Alexandre Dumas la voyait « hardie de poitrine, cambrée de hanches, ardente de regard ». Dans les années 1950, on vante les « charmes mammaires de Gina » (Lollobrigida),la « démarche enveloppante de Marilyn » (Monroe), les « gestes plus désinvoltes et abandonnés de Bardot » (Brigitte)…
Pendant longtemps, la beauté s’est conjuguée au féminin. Mais ne faudrait-il pas parler plutôt des beautés, tant celle-ci apparaît comme une valeur changeante, fonction des représentations du temps ? Pour Georges Vigarello, l’histoire s’inscrit dans les corps. Les silhouettes etles formes évoluent avec le temps. Renaissance pudique et morale, contemporanéité imprégnée d’érotisme et de séduction… les contextes sociaux et culturels changeants ont donc transformé les corps féminins et masculins. Du sourire contenu de la Joconde à la démarche dynamique de la « Parisienne » du XIXe siècle, « c’est une lente conquête que reflète l’histoire de la beauté physique », nous expliqueG. Vigarello.
Il ne faudrait pas croire, cependant, que les femmes de l’Ancien Régime ne se souciaient pas de leur corps : si l’essor des cosmétiques date du xixe siècle, les dames de la noblesse en usaient – à base de plomb et de chaux vive ! – pour garder un teint qui se doit d’être le plus clair possible. Elles sortaient masquées pour se protéger des affronts du soleil, réservés aux...
tracking img