Culture artistique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1964 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Question 1: analyse d'oeuvre, Tony Oursler "Marlboro, Camel, Winston, Parliament, Salem, Marlboro Light, American Spirit", 2009.

Il nous est proposé ici l'analyse de l'oeuvre "Marlboro, Camel, Winston, Parliament, Salem, Marlboro Light, American Spirit" de l'artiste plasticien Tony Oursler appartenant au mouvement artistique contemporain, présentée en 2009 a la Metro pictures gallery. Ladescription de cette installation est assez flagrante et l'on repère dors et déjà, de part la confrontation brutale de cette oeuvre au spectateur, l'une des entrées du programme, celle du corps dans l'espace sensible du monde et des autres.
L'artiste place son oeuvre dans une salle noire du sol au plafond en passant par les murs. Dans cet espace étrange, il met en scène des cigarettesgéantes, représentant neuf marques différentes, d'après le titre de l'oeuvre. De tailles allant de 1,27 m a 2,11, elle sont positionnées en diagramme, le bout de la cigarette vers le haut. Plastiquement, les cigarettes de Tony Oursler sont construisent avec des tubes pvc pour leur forme, des wallpaper et projections video font l'apparence de celles-ci. Cette espace introduit également du son.Lentement, les cigarettes se consument, sans que le spectateur ait a agir sur elles, il les regardent, comme des piliers imposants, les piliers de l'oeuvre et du monde, même lorsqu'il partira et que d'autres personnes arriveront, elles seront toujours en train de se consumer. Le dispositif du plasticien ne dépend de rien, en tout cas pas de l'action d'un être vivant a part l'artiste lui-même. Desque celui-ci a fini sa mise en place, l'oeuvre vit sa vie en quelque sorte et créer ainsi un environnement actif scénarisé qui suggère une relation originale de l'oeuvre par rapport au spectateur.
Effectivement, dans cet espace, le spectateur semble entrer dans un autre monde. Ici, de par les projections video sur les tubes pvc, l'oeuvre video sort du cadre de l'écran pour être projetée surces tubes et pour enfin s'animer, l'image sort ainsi du cadre conventionnel. On passe d'une fiction plate a une fiction en 3D ancrée dans la réalité. On fait, la seule chose réelle, c'est le spectateur, le reste ne semble être que fiction. De plus, le son circulant dans la salle nous coupe des bruits extérieurs et nous perd dans ce monde étrange. Que veut signifier cette mise en scène? Quellesensation le spectateur reçoit-il?
Dans cette dimension, réalité et virtuel se heurtent. Le spectateur entre dans la salle et voit se dresser devant lui des cigarettes géantes qui se consument sans aucune aide et indéfiniment, il entend un son qui lui fait d'emblée changer d'univers entre "l'avant entrée dans la salle" et "l'entrée dans la salle". Ses objets sont plus grands que lui et lespectateur prend une position inférieur a l'objet qui le domine. Le spectateur se promène dans la sculpture qui s'est projetée dans l'espace matériellement et virtuellement et ne cesse de redéfinir la définition même de l'art de sculpter. "Marlboro, Camel, Winston, Parliament, Salem, Marlboro Light, American Spirit" est l'un des seul dispositif de lartiste a ne pas comporter de forme et de partie decorps humains.
Les sculptures de l'artiste Tony Oursler sont toujours des installations étranges ou le virtuel sort de son cadre et se projette sur des sculptures inanimées pour les rendre vivante. Elles induisent a la réflexion du spectateur qui se meut dans un monde parallèle au notre, un monde émotif et audacieux qui interroge le spectateur. Tony Oursler, à partir de l'année 1977, intègreses vidéos dans des installations figuratives et narratives, constituées de décors et de personnages au caractère hybride, à la fois burlesque et tragique. Ses installations confrontent le spectateur à d’étranges personnages projetés à partir de vidéos. Coincés dans des positions inconfortables, sous un canapé, sous une chaise ou sous un matelas, ils appellent à l’aide ou regardent fixement le...
tracking img