Culture du japon: business etiquette

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2891 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Marta Stanowska, MAECO 1, Université de La Rochelle
 
Business étiquette au Japon :
un petit guide pour les Européens
 
[pic]
Les différences culturelles entre les pays influencent la manière et les résultats des coopérations et échanges dans le domaine des affaires. Ces divergences dans le comportement, analyse des faits, façon de parler et d’organiser l’espace peuvent être source dessituations drôles ou des petites incompréhensions mais elles peuvent aussi gravement influencer le résultat des négociations ou produire la rupture d’un contrat. Néanmoins, il serait trop d’exiger que les hommes des affaires étudient la culture des pays partenaires commerciaux avant d’y aller faire le business. Ici, on présent juste quelques renseignements qui peuvent s’avérer utiles aux Européenstraitant avec les partenaires japonais. Bien que les Japonais ont l’habitude de se comporter ‘à l’européen’ avec les Européens, le savoir et le respect pour leur culture ne nous apporteront que des bénéfices.
 
Pour commencer : salutation
Évidamment, au Japon on doit s’incliner pour saluer. La manière de s’incliner dépend de status des interlocuteurs ; on s’incline plus bas et plus longtemps si onest plus bas dans l’hiérarchie. On se mettre à genoux sur le sol de tatami. Toutefois, les Japonais sont habitués à serrer des mains avec des étrangers. On ne s’embrasse pas sur les joues comme en France. Aussi, on laisse plus d’espace entre soi et un interlocuteur japonais que quand en parlant avec un compatriote.
 
Présentation des ‘meishi’
Au début d’un rendez-vous ou après une salutation,on se présente et on échange des ‘meishi’, les cartes de visite. C’est un rituel important car on peut facilement insulter un interlocuteur par un simple geste. La personne qui se présente doit tenir sa carte de façon qu’elle reste lisible pour le destinaire. En se présentant, il faut plutôt utilser son nom que prénom. Quand on obtient la carte, il ne faut pas cacher les inscriptions avec lesdoigts. Le destinaire lit la carte, remercie en disant ‘choudai-itashimasu’ ou ‘choudaishimasu’ et il salue en s’inclinant. Il n’est pas poli d’échanger des cartes avant la prèmiere salutation. Enfin, on place la carte dans un boîtier de cuir. Si le destinaire plie la carte, écrit sur la carte ou la cache dans sa poche, c’est une grande insulte pour la personne qui la lui a offert.
 
Rendez-vous debusiness

Probablement, on devra participer aux plusieurs rendez-vous formels avec pendant le voyage de business au Japon. Ces rendez-vous sont pareilles que les européens mais il faut toujours prendre en considération quelques détails. Le milieu de la table est réservée aux personnes le plus importantes. La place le plus proche de la porte est considérée comme la pire. Les Japonais sont trèsméticuleux s’il s’agit des noter ce qu’il a été dit pendant un rendez-vous et ils citent après les mots ; il faut y être préparer et s’assurer aussi un délégué à noter. À la fin ils préférent les solutions où tout le monde soit gagnant ; sinon, ils peuvent même insister sur le recommencement des négotiations !
 
Langue japonaise
Bien que les Japonais soient généralement à l’aise de parler anglais,il est toujours gentil de savoir quelques mots dans leur langue maternelle. Si un rendez-vous se déroule en anglais/français, il est mieux d’apporter les materiels écrits ou de préparer une présentation sur Power Point pour assurer une meilleure compréhension.
Quelques mots de base :
|ohayo |bonjour|
|konnichiwa |salut |
|arigato |merci |
|sayonara |au revoir...
tracking img