Culture eco

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1696 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
5.1. La culture est une source de distinction.
Tous les membres des sociétés modernes ne partagent pas exactement la même culture. Pris globalement, chaque groupe social (les jeunes, les ouvriers, les femmes, …) possède des traits culturels particuliers qui le distinguent des autres. La culture permet ainsi de distinguer le « eux » du « nous ». Ainsi, il existe des cultures propres à dessociétés ou à des groupes humains existants ou qui ont existé1.
Au sein même d'un groupe social, (co-)existent des cultures spécifiques, appelées « sous-cultures » (cf. infra).
5.2. La culture est l'enjeu de conflits2.
Les groupes sociaux sont en conflit pour imposer leur propre modèle culturel à l'ensemble de la société. Les conflits culturels ne portent pas seulement sur l'identité de chacun desgroupes. Ils portent également sur le choix du modèle culturel qui servira de référence à l'ensemble de la société.
Même si tout le monde n'adopte pas concrètement ce modèle, il existe un relatif consensus autour de ce qui est considéré comme un ensemble idéal de pratiques culturelles.
Le groupe social dominant souhaite évidemment maintenir un rapport de force qui lui est favorable. Les autres groupesveulent, au contraire, chercher à renverser cette situation.
La culture n'est pas seulement un héritage social. C'est également, pour reprendre l'expression de Bourdieu, un capital que chaque groupe essaie de valoriser. Les conflits culturels qui en résultent sont à l'origine de la transformation de la culture.
L'expression « sous-culture » sert à désigner la culture spécifique à dessous-groupes, à l'intérieur de la société globale2, qui présentent donc avec cette dernière un certain nombre de traits culturels communs, mais aussi nombre de traits culturels spécifiques différents qui ne retrouvent pas dans les autres groupes sociaux qui composent la société.
On peut distinguer différentes sous-cultures en fonction de critères très divers. Au niveau de l'espace territorial, on identifiedes sous-cultures régionales (culture wallonne, flamande, bretonne, basque, …), en fonction du milieu social, des sous-cultures de classe : culture populaire, ouvrière, bourgeoise, … .
Éventuellement, en fonction des critères de sexe et d'âge, on sera amené à repérer une sous-culture féminine ou une sous-culture jeune.
La notion de sous-culture est relative. En effet, chaque culture peut êtreune sous-culture si on l'étudie dans sa relation avec une culture plus large : la culture belge ou la culture française sont des sous-cultures par rapport notamment à la culture européenne.
Le terme « contre-culture » sert à désigner une sous-culture d'un genre particulier : elle se caractérise par le fait qu'elle inverse les normes et les valeurs de la culture dominante contre laquelle et donc,par rapport à laquelle, elle se définit. Ex. : La culture déviante négativiste et agressive qui caractérise certaines bandes d'adolescents.
Elle est ainsi par définition « une forme parodique de culture propre à anéantir toute forme de culture »2.
Plus spécifiquement, la contre-culture a servi à désigner un mouvement culturel aux Etats-Unis à la fin des années 1960 et au début des années 1970(mouvement hippie) qui se présentait comme l'antithèse de la culture dominante à tous les niveaux :
- A la rationalité : on opposait la passion, le libre jeu des pulsions, le dérèglement des sens (y compris par l'utilisation de drogues douces),
- A la science : l'expérience, la pratique,
- A la technologie moderne : les savoir-faire artisanaux et traditionnels,
- A la mode : une anti-mode constituéede vêtements que l'on fabriquait soi-même.
De manière générale, il s'agit alors d'opposer à la société de consommation les communautés de vie restreintes vivant en marge de l'économie officielle.
On peut cependant se demander si toute contre-culture n'est pas d'une certaine manière une « culture de la distinction » et si, en ce sens, elle peut véritablement échapper à la logique de toute...
tracking img