Culture et organisation sociale description

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1379 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
culture et organisation
CULTURE ET ORGANISATION SOCIALE

Document 1 L'individu est un être social
Il ne convient pas de supposer que les dégoûts sont naturels et nous sont donnés par notre constitution ; ils proviennent de notre éducation et du fait que nous avons intériorisé ce qui nous semble appréciable et ce qui nous semble dégoûtant. Les pratiques culinaires nous donnent demultiples exemples de ce type : si nous nous refusons à manger des insectes ou des limaces, ce n'est nullement une donnée naturelle, puisque les Français sont presque universellement regardés avec dégoût en tant que « mangeurs de grenouilles et d'escargots ». L'individu est donc un produit de la société, c'est-à-dire qu'il est largement façonné par la
socialisation effectuée par le ou les groupesauxquels il appartient, mais aussi par les institutions telles que l'État ou l'école. [...] L'intériorisation des normes et des règles, ce que l'on appelle la « socialisation », est donc la source de la cohésion sociale. Mais les règles que l'on intègre ne sont pas seulement
des règles générales valables pour tous, des règles relatives au code pénal qui interdisent le vol et l'homicide, par exemple,mais également des règles de politesse qui garantissent que les hommes peuvent entrer en contact les uns avec les autres.
T. Rogel, Introduction impertinente à la sociologie, éditions Liris, 1999.

Document 2
En un premier lieu, il est évident qu'un « petit groupe » est un groupe peu nombreux. Or malgré les apparences, cette définition n'est pas claire : d'abord on serait embarrassé pour fixer unnombre, ensuite ce critère ne suffit pas. Le groupe formé d'un contrôleur d'autobus et des quatre clients qui sont sur la plate-forme n'est pas ce qu'on appelle un « petit groupe » ou un « groupe élémentaire ». Il est fait d'un petit nombre de personnes, mais ces personnes ont entre elles des rapports limités au contrôle des tickets et au versement de la monnaie; or l'on ne commence à parler de «groupe » que s'il se trouve que le conducteur d'autobus connaît bien et rencontre tous les jours ses clients. Autrement dit, on parle de groupe élémentaire non pas seulement lorsque le groupe est petit, mais lorsqu’il s’établit à l’intérieur de ce groupe un certains type de rapports. (…)
Le groupe élémentaire par excellence est évidemment la famille, mais il en existe bien d’autres. Depuislongtemps, les sociologues s’intéressent à la famille, à l’école, aux groupes de camarades et d’amis, ou aux groupes de criminels.
Henri MENDRAS, Eléments de sociologie, Armand Colin, 1975

Document 3
Prenons un exemple : le rôle A sera celui de professeur. Ce rôle est clairement défini par l'institution, l'école. La société tout entière définit ce qu'est une école et ce qu'est un professeur. Lerôle du professeur se définit dans un contexte précis : la situation de l'enseignement dans la France contemporaine. Ce rôle social de professeur est en rapport avec un certain nombre d'autres rôles sociaux qui sont : B, les élèves, C, la direction, D, les autres
professeurs, et E, les parents d'élèves.
[pic]
En première analyse,essayons de comprendre quels sont les rapports de rôles qui existent entre le rôle A et les rôles associés, ou contre-rôles B, C, D, et E qui forment ensemble un champ de rôles. Le rôle A se trouve défini par les « attentes » des autres rôles. Les élèves attendent quelque chose du professeur et ce dernier essaie de répondre à leur attente. Les autres professeurs attendent un certain comportement deleur collègue et ce dernier doit se comporter « comme il faut ». La direction et les parents attendent aussi des comportements et des attitudes du professeur et celui-ci s'efforce de correspondre à cette attente.
Les élèves attendent du professeur qu'il les instruise et qu'il ne les ennuie pas trop. Le professeur attend des étudiants qu'ils fassent un effort pour comprendre ce qu'il leur dit,...
tracking img